Les colorants et additifs alimentaires augmentent l'hyperactivité

Les colorants et additifs alimentaires augmentent l'hyperactivité

Selon une étude britannique publiée le jeudi 6 septembre dernier par la revue médicale The Lancet, les colorants et additifs alimentaires augmentent le niveau d'hyperactivité chez les enfants. Or ces produits destinés à améliorer la conservation, le goût et l'aspect, ou encore à modifier la couleur des aliments sont présents quasi partout dans l'alimentation et même plus souvent dans celle dédiée aux enfants.

Cette étude menée auprès de 153 enfants de trois ans et 144 enfants de 8-9 ans, montre, selon les chercheurs, « que les effets défavorables ne sont pas seulement constatés sur des enfants ADHD (ndlr : souffrants de troubles déficitaires de l'attention avec de l'hyperactivité), mais peuvent aussi être constatés en population générale ». Les effets ont été montrés pour des enfants "avec un éventail complet de degrés d'hyperactivité". "En général, les enfants qui ont pris les additifs se sont rapprochés d'environ 10% de la définition d'enfant hyperactif", précise l'étude.

Au vu des conclusions de cette recherche, la Commission européenne a annoncé jeudi dernier avoir chargé l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA)) {{d'enquêter sur cette étude afin de décider, au besoin, « s'il faut prendre des mesures supplémentaires au sujet des additifs concernés} »}. En outre, d'après la Commission, l'EFSA réexamine actuellement tous les additifs alimentaires autorisés dans l'Union européenne pour s'assurer qu'ils sont toujours sans danger sur la santé. (source : LCI.fr)