Un enfant renversé par un cheval

Une balade en famille, un paysage de carte postale… Un cheval fou va faire chavirer cette journée sans histoire en percutant un petit garçon. C’est cette triste histoire que rapporte le journal Ouest-France.
Un enfant renversé par un cheval

Sur ces grandes plages du Calvados, c’est un peu une image d’Epinal : les entraîneurs viennent faire courir leurs chevaux sur ces espaces sans fin, au bord de l’eau. Mais la jolie carte postale a viré au drame.

Alors qu’un professionnel de l’écurie Goetz à Merville-Franceville entraînait un cheval en sulky et un autre à la longe, ce dernier s’est emballé. Un cavalier a bien tenté d’arrêter le cheval dans sa folle course, sans succès. Le cheval a renversé un petit garçon qui jouait par là avec sa famille.

L’enfant, grièvement blessé, a été pris en charge par les pompiers et le SAMU puis placé en coma artificiel. Hier, son état était encore préoccupant. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l’accident.

Interdire les entraînements ?

La réglementation locale interdit les entraînements hippiques entre deux postes de secours. Si l’entraîneur ne se trouvait pas dans une de ces zones très fréquentées des baigneurs et promeneurs, les chevaux eux ne connaissent pas la réglementation ! Le maire de Merville-Franceville envisage de réduire les autorisations d’entraînement sur les plages en fonction des horaires : avant 8 heures et après 20 h. A Cabourg, l’entraînement des chevaux sur la plage est carrément interdit.

Petites annonces MyKidi
Concours
Test produits
Sondages et débats
Bébé a été conçu :
Découvrez les photos de la communauté Baby