Enfant malade : faire don de ses congés ?

Une proposition de loi souhaite encadrer le don de jours de repos à des collègues dont un des enfants est gravement malade.
Enfant malade : faire don de ses congés ?

Donner des jours de repos à un collègue pour qu’il puisse accompagner son enfant très malade, c’est le cœur de la proposition de loi que la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté mardi dernier.

Pour les députés, il s’agit de donner un cadre légal à une pratique solidaire spontanée : faire don de ses jours de repos à un collègue dont l’enfant est gravement malade. Le don de jours de repos qu’il s’agisse de RTT ou de jours de congés payés ou de jours de récupération devra être anonyme. Le donateur conservera obligatoirement un minimum de 24 jours ouvrables de repos et l’employeur devra donner son accord.

Que dit la proposition de loi ?

Le bénéficiaire devra assumer la charge d’un enfant « âgé de moins de 20 ans, atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants », précise le texte. Un certificat médical sera nécessaire.

Paul Salen, député de la Loire, a été à l'initiative de ce texte suite à un cas similaire dans son département. Un homme dont le fils de 11 ans atteint d’un cancer a en effet reçu 170 jours de jours de congés de ses collègues pour vivre auprès de son garçon, les derniers jours de sa vie.

Que pensez-vous de cette pratique ? Feriez-vous de même ?

Petites annonces MyKidi
Concours
Test produits
Sondages et débats
Combien d'enfants voulez-vous?
Découvrez les photos de la communauté Baby