Bébé en essai, comment faire ?

Tout savoir sur Ma grossesse

Tout savoir sur l'accouchement

M'occuper de Mon Bébé

M'occuper de Mon Enfant

Le retard de croissance intra-utérin : quelles causes ?

Quand bébé ne se développe pas comme il le devrait in utero, on parle de retard de croissance intra-utérin.

Un retard de croissance anormal peut survenir pendant la vie utérine du fœtus. Cela signifie que le bébé in utero est plus petit qu'il devrait l'être pour l'âge de la grossesse.

Ce sont les mesures régulières de la hauteur utérine, du périmètre ombilical et de la prise de poids de la mère, confirmées par les mensurations échographiques, qui permettent de reconnaître cette situation.

Il ne faut pas confondre la prématurité et l'hypotrophie.

  • La prématurité c'est la naissance d'un enfant à moins de 37 semaines de grossesse, comptées à partir du premier jour des dernières règles. Son poids ne rentre pas en considération.
  • Dans l'hypotrophie, le bébé a des mensurations insuffisantes pour son terme (poids, taille et périmètre crânien).

Mais un bébé souffrant de retard de croissance intra-utérin peut également être prématuré, les gynécologues peuvent décider de le faire naître plus tôt pour lui éviter les risques liés à son retard.

Les causes

Les causes d'un retard de croissance intra-utérin peuvent avoir des origines différentes.

Elles peuvent venir de la mère :

  • la consommation de tabac, d'alcool ou de drogue (intoxication materno-fœtale)
  • la consommation de médicaments contre-indiqués pendant la grossesse
  • une malnutrition qualitative: carence en acide folique, trouble du métabolisme des folates ou vitamines B9 avec risque de non fermeture du tube neural ou spina bifida)
  • une prise de poids insuffisante de la maman
  • une hypertension maternelle
  • une toxémie
  • un surmenage physique
  • une atteinte virale ou parasitaire contractée par la future maman (rubéole, cytomégalovirus, varicelle, toxoplasmose)

Elles peuvent venir du fœtus :

  • un mauvais fonctionnement du placenta
  • une anomalie du cordon ombilical
  • une malformation fœtale
  • une anomalie chromosomique (triploïde, trisomie 18, 13 et 21)
  • une grossesse gémellaire (plusieurs fœtus)

Traitement

Une obligation de repos (surtout sur le côté gauche), une alimentation équilibrée, l'arrêt de consommation de tabac, d'alcool et de drogue. Ces mesures sont souvent suffisantes pour que le bébé rattrape tout seul son retard de croissance. Mais il arrive que, malgré ces mesures, le bébé garde une croissance lente. Il est alors indispensable d'essayer de trouver la cause de ce retard. Différents bilans sanguins, des écographies approfondies, monitoring et des mesures Doppler seront pratiqués en un minimum de temps. Parfois, une mort in utero est inévitable.

Si le retard de croissance se confirme ou s'accentue, l'accouchement devra être provoqué prématurément par voie naturelle ou par césarienne. Le médecin devra peser les indications d'une interruption de grossesse par rapport aux risques encourus par la poursuite de la grossesse dans ces conditions. L'enjeu est d'éviter qu'à son retard de croissance vienne s'ajouter une prématurité, avec ses problèmes respiratoires et une grande fragilité aux infections.

Les conséquences

Tout d'abord, c'est un bébé qui risque de souffrir lors de l'accouchement, car il est plus fragile. Ensuite, un enfant hypotrophique n'aura pas, à la naissance, la même quantité de graisse qu'un enfant de poids normal. Il aura davantage de difficultés à maintenir sa température corporelle normale et un taux de sucre correct dans le sang (hypoglycémie). Ces bébés seront généralement mis 48 heures en couveuse car ils sont plus sensibles aux infections.

Il y a également un risque plus important de mort subite pour ces nourrissons.

Certains de ces enfants se développent plus lentement durant leur petite enfance et il peut exister un petit retard intellectuel. Ces retards sont plus importants lorsqu'ils portent sur les mensurations du périmètre crânien et que viennent s'ajouter une souffrance fœtale aiguë (diminution de l'oxygène du fœtus) et une naissance prématurée.

Les différents stades de retard de croissance intra-utérin

Il existe différents stades dans le retard de croissance inta-utérin :

  • Le retard est modéré si le poids de naissance est situé entre 2 et 2,5 kg lorsque le bébé est né à terme (poids situé entre le 3ème et le 10ème percentile de la courbe de référence).
  • Le retard est sévère si le poids de naissance est de moins de 2kg lorsque le bébé est né à terme (poids inférieur au 10ème percentile de la courbe de référence).
  • Le retard est symétrique si toutes les mensurations sont nettement en dessous de la moyenne. Les trois paramètres sont altérés, taille, poids et périmètre crânien. Le retard psychomoteur est majeur.
  • Le retard est asymétrique, si l'enfant est fluet mais avec une taille et un périmètre crânien normaux.

My Baby Club

Petites annonces MyKidi

Concours

Test produits

Sondages et débats

Quel âge a papa?

Découvrez les photos de la communauté Baby