Comment réussir à gérer les visites rendues au petit dernier

Après neufs longs mois d’attente, bébé est enfin là ! Il vient tout juste d’arriver, et pourtant parents et amis se pressent, et à juste titre, pour rencontrer la nouvelle frimousse. Entre les visites-surprises et les coups de fil, voici quelques conseils afin de gérer au mieux les nombreuses visites.


Comment réussir à gérer les visites rendues au petit dernier

A la maternité

Les premières heures sont consacrées au repos et à la mise en place d’une nouvelle intimité avec votre bébé et votre compagnon. N’hésitez pas à dire à vos proches que vous souhaitez rester dans votre cocon.

Faites des visites courtes : Si vous vous sentez fatiguée, dites-leur en toute simplicité que vous avez été heureuse de les voir, mais que vous avez encore besoin de récupérer.

Glissez une heure idéale dans le texto d’annonce de la naissance : Sensibilisez vos proches avec délicatesse, leurs visites seront un vrai bonheur si elles se déroulent dans le calme.

Vous ne souhaitez pas de visite à la maternité ? Pas d’inquiétude ! Préparez vos proches et indiquez-leur que vous serez heureuse de les recevoir à votre retour à la maison.

Astuces : Bien des fois, par peur de blesser, on n’ose pas exprimer nos souhaits de rester au calme. Demandez de l’aide aux sages-femmes et aux infirmières. Elles savent parfaitement gérer cette situation !

A la maison

Les premières semaines après la naissance ne sont pas de tout repas ! Entre l’allaitement ou initiation au biberon, les nuits écourtées et ou encore les chagrins à consoler, laissez-vous le temps de vous adapter à cette nouvelle vie.

Souvent, les proches se sentent partager entre un sentiment « d’obligation » de rendre rapidement visite au nouvel arrivant, de peur de paraître désintéressés, et entre la crainte de déranger. N’hésitez pas, exprimez-vous !

Limitez le nombre de visites par jour : Il n’est pas nécessaire d’inviter tout le monde à la maison au même moment. Limitez le nombre de visiteurs que vous recevez par jour pour préserver votre énergie, et passer davantage de moments avec votre bébé.

Limitez la durée des visites : Fixez une heure et une durée de visite en expliquant en toute simplicité à vos proches que vous êtes fatigué. Cela vous soulagera, et vous aurez déjà bien assez à faire dans la journée !

Pour les visites surprises ! Pourquoi ne pas mettre un petit mot sur votre portail, paillasson ou porte pour informer vos visiteurs que vous êtes trop fatiguée pour les recevoir. L'arrivée d'un nouveau-né est épuisante, ne culpabilisez pas si vous n'avez pas envie de recevoir de visites.

Demandez à vos invités de se laver les mains : Ce n’est pas le moment de prendre des risques, car vos proches vont certainement vouloir prendre votre bébé dans les bras.
Et demandez à vos invités de rester éloignés s'ils ont un rhume.

Interdiction de fumer !

Profitez-en pour demander à vos amis ou vos proches de vous aider pour les tâches ménagères ! Ou de vous aider pour les courses (Qui ne tente rien n’a rien).

Reposez-vous

Laissez vos invités jouer les hôtes : lâchez prise.

N’hésitez pas à communiquer ! Et ne culpabilisez pas

Papa devient également le « diplomate » : en tant que jeune père, le rôle de papa consiste à gérer les visites, quitte à les espacer ou les écourter légèrement.

Astuces : Si vous avez déjà des enfants, vos plus grand feront probablement des crises, parlerons fort ou ferons des pitreries pour avoir de l’attention. Et c’est bien normal ! Toute l’attention est maintenant sur bébé qui vient d’arriver. Indiquez à vos proches de cajoler les plus grands à leur arrivée, avant de prendre le bébé, par exemple.