Diversification alimentaire de bébé : les repas complets

La composition équilibrée d'un repas pour bébé est importante. Quelle quantité de viande, de légumes ou de poisson un bébé doit-il manger ?
Diversification alimentaire de bébé : les repas complets

Vers 8 mois, bébé mange des repas complets et continue de boire du lait. Il est conseillé de séparer les repas de 3h à 3h30 et que bébé mange au minimum 5 repas par jour.

Mais que représente un repas complet pour un bébé ?

1/2 pomme de terre + 1/2 légume + viande tendre (veau, boeuf, poulet, porc, lapin, dinde, etc.) ou poisson (cabillaud, dorade, sole, etc.) + eau non sucrée après le repas.

Voici combien de fois par semaine bébé doit consommer de la viande et du poisson :

  • 1 à 2 fois un repas avec du poisson, légumes et féculents
  • 2 à 4 fois un repas avec de la viande, légumes et féculents
  • 1 à 3 fois des repas constitués de légumes et féculents

Sur une journée, bébé boit 3 à 4 tétées ou biberons de 200 ml de lait de suite 2è âge + 1 repas de fruits + 1 repas complet (légumes + viande + féculents + matières grasses) + un peu de pain.

Si bébé a encore faim, il n’est pas conseillé d’augmenter le volume des biberons ou le nombre de tétées journalières. Il suffit d’ajouter des féculents aux repas dans le but d’augmenter l’apport en énergie.

La mastication

Vers l’âge de 8 mois, se développent les mouvements masticatoires ainsi que l’apparition des premières dents qui font que l’enfant a envie de mâchouiller des aliments. Il est conseillé de proposer une tranche de pain gris finement moulu sans graine (avec croûte pour qu’il mordille celle ci).

Les aliments déconseillés

  • Les biscuits et gâteaux, riches en sucres et mauvaises graisses, ne sont pas à préconiser. Ceux-ci doivent être réservés aux grandes occasions afin de ne pas habituer l’enfant au goût sucré.
  • Le fromage et le tofu contiennent beaucoup de Protéines et ne sont pas à conseiller avant l’âge d’un an ?
  • Notez qu'il est déconseillé de donner du gluten (= partie protéique contenue dans la plupart des céréales : pain, pâtes, farine, biscuits, etc.) avant l’âge de 9 mois ? Ceci afin de diminuer les risques d’allergies. Le gluten est une partie des protéines, contenu dans diverses céréales (blé, froment, avoine, orge, épeautre, seigle). Les bébés peuvent développer une intolérance au gluten les 6 premiers mois de leur vie. Le gluten peut attaquer les intestins et provoquer une maladie appelée : maladie coeliaque.
  • L’utilisation de lait d’autres mammifères ou de préparations à base de végétaux (amande, noisette, riz, etc.) est prohibée en raison de leur valeur nutritionnelle inadéquate ?

Une alimentation saine et équilibrée

Assurer la santé de votre bébé, c’est avant tout bien le nourrir. Une alimentation saine et équilibrée est une alimentation variée qui répond aux besoins de l’organisme.

  • Le lait est l’aliment essentiel, votre bébé doit en consommer environ 500 ml par jour. Si votre bébé n’apprécie pas le lait, vous pouvez opter pour des petits suisses, fromages aux fruits ou yaourts, spécialement adaptés aux enfants en bas âge (enrichis en acides gras essentiels et en fer).
  • Les fruits et les légumes sont riches en fibres et assurent un bon transit intestinal. Ils apportent en outre l’apport nécessaire en oligo-éléments, sels minéraux et vitamines. Ne remplacez pas la panade par du cake, ni le fruit du dessert de midi par des biscuits. Si bébé boude certains légumes, ne le forcez pas à les manger et réessayez quelques semaines plus tard. Proposez-lui plus de fruits, ils fruits contiennent autant de vitamines et minéraux que les légumes.
  • Les féculents (céréales, pommes de terre et légumes secs) sont riches en amidon, un glucide lentement dégradé et assimilé au cours de la digestion sous forme de glucose. Les féculents ne font pas grossir s’ils sont consommés avec peu de matières grasses. Ils participent en fait de façon primordiale au contrôle du poids et de l’appétit. Les céréales sous forme de farines infantiles, de pain, de biscottes ou de céréales instantanées doivent entrer dans la composition du premier repas de la journée pour compenser le jeune nocturne et fournir à l’organisme l’énergie nécessaire aux activités du matin.
  • La viande, le poisson et les oeufs sont une source de protéines. Ils apportent également du fer et du zinc. Le foie est riche en vitamine B1 et A. Les protéines constituent 16 à 20 % du poids de la viande (crue et débarrassée de ses déchets). Une portion par jour suffit. Les matières grasses constituent, selon les produits, entre 1 à 30% du poids des viandes, des poissons ou de l’oeuf. Les protéines sont trop exclusivement synonymes de viande. Sachez qu’un oeuf de taille moyenne est l’équivalent protidique de 50 g de viande ou de poisson.
  • Les produits sucrés (sucre, confiseries, chocolat, sirops, sodas,...) ne sont pas indispensables à l’équilibre nutritionnel. Mais l’alimentation ne se résume pas exclusivement à l’équilibre nutritionnel, le sucre est une source universelle de plaisir qu’on ne peut purement et simplement exclure des habitudes alimentaires.
  • L’eau est la seule boisson indispensable. La consommation d’eau sans adjonction d’aucune sorte est à encourager dès le début de la vie.
Petites annonces MyKidi
Concours
Test produits
Sondages et débats
Que pensez-vous des parfums pour bébé ?
Découvrez les photos de la communauté Baby