Parler à bébé comme à un adulte stimulerait son intellect!

Parler à votre bébé avec une syntaxe et un vocabulaire plus complexes aiderait son cerveau à se développer.

Parler à bébé comme à un adulte stimulerait son intellect!

Comment doit-on s’adresser à bébé ?

Faut-il lui parler simplement à coup de mots et de phrases incomplètes ? Ou au contraire, est-il préférable de lui parler comme s'il était déjà grand et comprenait tout ce qu'on lui dit ?

Le débat fait rage déjà depuis longtemps entre les partisans des deux côtés.

C’est pourquoi des scientifiques ont voulu tirer ça au clair !

Parler à bébé comme à une vraie personne favoriserait son développement cérébral

Des scientifiques de l'Université Florida Atlantic aux Etats-Unis ont présentés à la Société américaine pour le progrès de la science (AAAS), les résultats de leur étude. Ceux-ci suggèrent que s’adresser à son bébé comme à un adulte, avec un vocabulaire riche, serait davantage bénéfique pour lui.

Mais ils assurent également que pour son bon développement cérébral, un langage châtié et un vocabulaire de qualité serait de rigueur.

En effet, ils ont constatés que le langage des parents influait sur le développement des structures cérébrales du bébé.

Bien qu’une voix aigüe et/ou chantonnant attire l'attention de bébé, son cerveau, lui, préfèrerait largement avoir à faire à un discours plus construit et complexe. Afin que le temps d'adaptation de son cerveau se fasse en douceur, il est préférable de lui parler comme si vous parliez à un autre adulte.

Selon l'équipe de recherche scientifique, les parents ne devraient donc pas hésiter à faire des phrases plus longues, plus descriptives, associant les mots et leur contexte. Cela permettrait de construire l’intelligence de bébé à travers le langage.

Si l’enfant arrive à comprendre déjà au moins l’un des mots de la phrase, le contexte peut lui permettre de saisir la signification des autres. 

Concours
Test produits
Sondages et débats
L'haptonomie, vous en êtes :
Découvrez les photos de la communauté Baby