Concrètement, comment préparer un biberon ?

Préparer un biberon est une chose très simple mais qui demande quelques précautions, car le lait que vous donnez à votre bébé doit être exempt de germes et facile à digérer.
Concrètement, comment préparer un biberon ?

Concrètement, comment préparer un biberon ?

Le lait en poudre se vend avec une mesure qui contient 5 g de poudre. Pour reconstituer le lait, vous devez diluer, dans 30 ml d'eau, une mesure rase c'est à dire non tassé ni bombée. Gommez l'excédent avec le dos de la lame d'un couteau. Dépasser la dose de poudre prescrite ne fera pas grandir votre bébé plus vite, mais lui donnera simplement des problèmes de digestion ou de la “fièvre au lait sec”.

Votre bébé, lorsqu'il naît, ne sait pas encore bien se défendre contre les microbes qui affectionnent tout particulièrement le lait et s'y reproduisent avec une rapidité déconcertante. C'est pourquoi, le biberon doit être stérilisé. Introduire du lait stérile dans un biberon mal nettoyé équivaut à l'ensemencer avec des centaines de milliers de germes.

Si votre médecin vous parle d'un biberon de 120 ml : il s'agit de 120 ml d'eau + 4 mesures de lait en poudre et non pas de la quantité finale.

Et concrètement !

Lavez-vous soigneusement les mains avec du savon, rincez-les et essuyez-les dans un torchon propre.

Prenez un biberon stérilisé dans lequel vous versez la quantité d'eau désirée. Comme la poudre de lait se dilue mieux dans l'eau tiède, il est conseillé de chauffer le biberon à l'aide d'un chauffe-biberon ou d'un four à micro-ondes. Vous pouvez toutefois chauffer le biberon après avoir ajouter les mesures de lait.

Versez le nombre de mesures correspondant à cette quantité d'eau et refermez la boite de lait. Fermez le biberon en vissant correctement et ensemble la tétine et le capuchon. Roulez le biberon entre les paumes de vos mains, horizontalement et non verticalement, pour éviter que des grumeaux de lait ne viennent se bloquer dans la tétine.

Vérifiez toujours la température du biberon en faisant couler une goutte sur votre poignet. Attention au four à micro-ondes qui chauffe parfois trop le contenu du biberon alors que le biberon lui-même reste froid.

La température idéale est de 35°, mais certains bébés aiment prendre leur biberon à température ambiante. Si le biberon est trop chaud, passez-le sous l'eau froide du robinet.

Choisir l'eau du biberon

L'eau est essentielle à la vie et constitue pour votre bébé un aliment de base dont on doit être sûr de l'innocuité et de la qualité. C'est pourquoi le choix de l'eau de préparation pour les biberons est aussi important que celui de la poudre de lait.

Votre bébé possède un système rénal encore immature, il ne faut donc pas le surcharger en sels minéraux. Vous devez utiliser de l'eau en bouteille, faiblement ou très faiblement minéralisée, neutre en pH (degré acide et basique) et d'une pureté bactériologique parfaite. Elle doit porter la mention “recommandée pour la préparation des aliments pour nourrissons ou convenant aux nourrissons”.

Nous recommandons l'eau Montcalm, spécialement adapté aux besoins d'un enfant en bas âge. Les eaux les plus consommées par les bébés sont celles des marques Evian, Volvic, Valvert et Mont-Roucous. Les bouteilles doivent être conservées dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

L'eau du robinet est à éviter car sa composition n'est pas constante et peut varier d'une région à l'autre. Par ailleurs, elle peut malgré tout contenir une teneur en nitrates trop élevée pour le nourrisson ou être trop fortement minéralisée.

L'eau de puits est à éviter formellement, car elle contient bien souvent trop de nitrates et autres produits toxiques pour bébé.

10 recommandations d'usage.

  • Votre bébé doit être tenu en position semi-verticale, sa tête dans le creux de votre coude. Soyez toujours confortablement installée sur un siège avec des accoudoirs pour éviter les crampes.
  • Veillez à ce que la tétine soit toujours pleine afin que bébé n'avale pas trop d'air.
  • Faites attention de ne pas appuyer la tétine sur son nez, sinon il ne pourrait pas respirer.
  • Assurez-vous qu'un chapelet de bulle d'air remonte le long du biberon. C'est le signe que bébé ne boit pas trop d'air et qu'aucun grumeau n'obstrue la tétine.
  • La position de la bague entourant la tétine permet de régler le débit en fonction de la taille de l'orifice de la tétine et de l'énergie de la succion.
  • Laissez-lui le temps de faire son rot lorsqu'il a terminé son biberon.
  • Une fois le biberon terminé, lavez-le avec un peu de savon de vaisselle. Rincez abondamment et rangez-le en attendant de le stériliser.
  • Dans la mesure du possible, préparez les biberons au dernier moment. Vous diminuerez ainsi les risques de contamination bactérienne.
  • Ne gardez jamais un fond de biberon qui n'a pas été consommé. Jetez-le.
  • Branchez le répondeur du téléphone.
Petites annonces MyKidi
Concours
Test produits
Sondages et débats
Le bon matériel pour partir en vacances avec bébé
Découvrez les photos de la communauté Baby