Relaxation et hypnose thérapeutique


Relaxation et hypnose thérapeutique

Relaxation et hypnose thérapeutique ont un rôle à jouer, parallèlement aux médicaments, pour que l'enfant souffrant de migraines ne soit plus "otage de la douleur", selon des thérapeutes qui ont présenté leur film pour en convaincre professionnels et patients. Réalisé par le Centre de la migraine de l'enfant de l'hôpital pédiatrique Armand Trousseau à Paris, le film "Relaxation, hypnose et migraine de l'enfant" comporte une version courte destinée aux patients et leurs parents et une version de 32 minutes s'adressant surtout aux professionnels de santé. Il s'agit de montrer l'intérêt d'une prise en charge multidisciplinaire, ne comportant pas seulement un volet médicamenteux, a souligné devant la presse le Dr Daniel Annequin, responsable de l'unité douleur de l'hôpital Trousseau. Utilisée dans le cadre de spectacles, l'hypnose avait été un temps délaissée par les médecins, mais elle "réintègre le champ noble de la médecine par le biais des nouvelles techniques d'imagerie" montrant que les zones de la douleur se modifient sous son effet, a-t-il expliqué. A l'hôpital Trousseau, où il faut attendre quatre mois pour un premier rendez-vous, des centaines d'enfants bénéficient chaque année, depuis huit ans, de ces techniques de relaxations et d'hypnose thérapeutique.