Trop de bruit pendant les accouchements

Des sages-femmes suédoises ont protesté contre leurs conditions de travail : les femmes qui accouchent font trop de bruit.

Trop de bruit pendant les accouchements

Les sages femmes suédoises ne sont pas contentes de leurs conditions de travail et l’ont fait savoir à la médecine du travail. Manque de personnel ? Horaires trop lourds ? Salaires trop bas ? Risques trop importants ? Pas du tout ! Les sages-femmes suédoises de l’hôpital Kärnsjukhuset, à Skövde, se sont plaintes parce que les femmes qui accouchent crient trop fort !

Selon le Quotidien des infirmières suédois (Dagens Sjuksköterska), dans un quart des naissances, la limite d’exposition sonore professionnelle est dépassée. Des mesures du niveau sonore ont montré que les cris des femmes en travail dépassaient la limite des 115 décibels dans 25 % des cas. Selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) français, le bruit devient nuisible à un travailleur au-delà de 80 décibels.

Exprimer sa douleur autrement

Sur le site du Quotidien des infirmières, les sages-femmes expriment leur ras-le-bol : « une adulte devrait pouvoir maîtriser sa douleur. Il y a d’autres stratégies que hurler – se mordre les lèvres ou se dire que ça va passer. » Pas sûr que les futures mamans ne l’entendent de cette oreille.

Trouver une solution à ce problème paraît délicat. Comment demander à une femme en train d'accoucher de ne pas crier ? Pragmatiques, les autorités conseillent aux sages-femmes concernées de porter des protections auditives !