Grippe : les femmes enceintes invitées à se faire vacciner

Selon la direction générale de la santé, l’épidémie de grippe qui sévit en France nécessite que les femmes enceintes se fassent vacciner.

Grippe : les femmes enceintes invitées à se faire vacciner

La direction générale de la santé (DGS) a tiré la sonnette d’alarme : dans un communiqué, la DGS invite les femmes enceintes à se faire vacciner. « L'épidémie de grippe commence. Il est encore temps de se faire vacciner », explique la DGS pour qui le vaccin est « le meilleur moyen » pour se protéger.

C’est sur les recommandations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) que la DGS a décidé de s’adresser aux femmes enceintes. Cette alerte tient compte de l'« augmentation du nombre d'hospitalisations et de formes graves - majoritairement liées au virus A(H1N1)2009 » ainsi que du « type de patients touchés ».

Un vaccin contesté mais utile ?

Le HCSP « recommande désormais aussi la vaccination des femmes enceintes » ainsi que celle des personnes à risques dans l’entourage des bébés de moins de 6 mois. Il faut dire que « vingt cinq cas graves ayant nécessité une hospitalisation en réanimation ont été rapportés, 17 liés au virus A(H1N1)2009 et parmi eux 2 femmes enceintes et 4 obèses » en métropole, selon le HCSP. « Le virus A(H1N1)2009 garde des caractéristiques du virus pandémique par sa propension à entraîner des complications respiratoires graves type SDRA , à affecter des sujets jeunes avec et sans facteurs de risque », s’inquiète le HCSP.

Pour se faire vacciner, les futures mamans peuvent se rendre chez leur médecin qui leur remettra un imprimé leur permettant d’obtenir gratuitement un vaccin dans une pharmacie. Si leur docteur ne dispose pas de ce document, elles peuvent se rendre auprès de leur caisse d’assurance maladie pour le récupérer.

Les femmes enceintes seront-elles sensibles à cet appel ? On se souvient que ce vaccin avait soulevé d’importantes polémiques l’année dernière et que cette année, les Français sont plus réticents à se faire vacciner.