Un congé paternité accordé à un couple de femmes

Une femme dont la conjointe est enceinte a obtenu le droit à un congé paternité pour la naissance de leur enfant.

Un congé paternité accordé à un couple de femmes

Le Conseil général de Seine-et-Marne a accordé uncongé paternité à une femme pacsée à une autre femme : elles attendent leur premier bébé et pourront ainsi bénéficier des mêmes droits qu’un couple hétérosexuel pour s’occuper de leur enfant à sa naissance.

Jennifer, 39 ans et Caroline, 35 ans, sont pacsées depuis onze ans. Elles sont toutes les deux assistantes sociales, employées au Conseil général de Seine-et-Marne, et ont dû se rendre en Belgique pour bénéficier de la procréation médicalement assistée (PMA) afin de concevoir leur bébé.

Leur enfant naîtra dans un mois et elles abordent leur maternité avec sérénité : « nous n'avons jamais rencontré de discrimination ni d'hostilités. Au contraire, que ce soit le personnel médical ou les services publics, tous me considèrent déjà comme le second parent de manière officieuse, reflet de l'évolution sociétale », explique Jennifer, dans les colonnes du journal Le Figaro.

Les mêmes droits pour tous les salariés

Lorsque Jennifer a sollicité un congé paternité pour la naissance de son enfant, le président du conseil général de Seine-et-Marne, Vincent Eblé, n’a pas hésité longtemps avant de prendre sa décision. « Cette salariée a sollicité un congé que l'on appelle traditionnellement de paternité. Il est vrai que je me suis interrogé, mais j'ai rapidement dit oui : ce que l'on accorde naturellement à un homme, il me semblait raisonnable de l'accorder à une conjointe. À partir du moment où la légalisation du mariage entre deux personnes du même sexe est tranchée, et pour moi elle l'est, il me semble normal de traiter tous les couples de la même façon », précise-t-il dans le Figaro.

Il a demandé que le règlement intérieur du conseil général soit modifié pour que le congé dit de paternité puisse être accordé à tous les salariés qui attendent un enfant, sans discrimination. Les deux femmes sont « ravies d'avoir contribué à l'évolution de la reconnaissance des familles homoparentales dans le milieu professionnel » et espèrent que d’autres collectivités prendront exemple sur le Conseil général de Seine-et-Marne.

Car c’est la première fois qu’une administration publique reconnaît le droit au congé paternité à un couple homosexuel. Plusieurs entreprises privées en revanche ont déjà franchi le pas en donnant la possibilité à des familles homoparentales de bénéficier de congés parentaux : Cofiroute, l’Oréal Paris et tout récemment SFR.

Etes-vous d’accord avec cette initiative ?