Première année de bébé : les parents perdent 44 jours de sommeil !

L’année de naissance de bébé engendre de grands bouleversements dans la vie des parents, notamment la nuit…

Première année de bébé : les parents perdent 44 jours de sommeil !

44 jours : c’est le nombre de journée de sommeil auxquelles il faut renoncer quand on devient parent. La première année d’un bébé est non seulement synonyme de multiples petits et grands bonheurs mais aussi… de très grande fatigue !

Les parents des nouveau-nés dormiraient en moyenne 5,1 heures par nuit : on est bien loin des 8 heures de repos recommandées ! Sur une semaine, les parents dorment en moyenne 20,3 heures de sommeil en moins, jusqu’à la première bougie de bébé. Faites le calcul : sur un an, on comptabilise 44 jours à décompter du temps passé à dormir.

Tétées, pleurs et stress : le trio infernal !

Selon les 1800 personnes qui ont participé à cette étude britannique relayée notamment par Daily Mail, ce manque de sommeil est dû aux biberons et tétées pour 62 % des parents, aux pleurs nocturnes dans 57 % des cas et austress et à la angoisse inhérents à l’arrivée d’un bébé, dans 45 % des cas.

Le résultat est indéniable : les jeunes parents ne dorment pas assez. Pourtant, rappelle un des conseillers de l’étude, un bon sommeil est indispensable pour préserver sa santé.

Un conseil pour pallier ce manque de sommeil : priorisez vos tâches, laissez-en tomber certaines (comme le ménage) et profitez des siestes de bébé pour récupérer à chaque fois que vous le pouvez !

Et chez vous, comment s’est passée la première année de bébé ? Dormait-il bien la nuit ?