Faut-il supprimer la sieste à l’âge de deux ans ?

Bien que la sieste chez les enfants soit répandue, notamment dans les écoles, une étude met en doute les bienfaits de la sieste chez les enfants de plus de deux ans.


Faut-il supprimer la sieste à l’âge de deux ans ?

A quel âge bébé doit-il arrêter de faire la sieste ? C’est une question que beaucoup de parents se posent et à laquelle une équipe de scientifique vient apporter quelques éléments de réponses. Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de technologie de Queensland en Australie, parue dans la revue Archives of Disease in Childhood, la sieste n’aurait pas que des vertus positives pour les enfants âgés de plus de deux ans.

Faire à la sieste au-delà de cet âge-là pourrait, selon cette étude, favoriser des nuits plus courtes et plus difficiles. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont recoupé les résultats de 781 études sur la sieste chez les enfants de moins de 5 ans pour ne retenir que 26 études, estimées pertinentes.

Un impératif : respecter les besoins de repos des enfants

D'après les résultats, les enfants de plus de deux ans qui font la sieste l’après-midi auraient plus de mal à s’endormir le soir venu : ils s’endormiraient plus tard, auraient des nuits plus courtes et un sommeil de moins bonne qualité. De quoi faire un enfant grincheux dès le réveil !

« Dans le cas de jeunes enfants présentant des problèmes de sommeil, les cliniciens devraient enquêter sur leurs habitudes de sieste », estime l'étude. N’oublions pas toutefois que chaque enfant a son propre rythme et ses propres besoins. Il convient de bien observer le comportement de son enfant dans la journée, son sommeil, pour estimer ses besoins en repos diurne. Pas question de supprimer les siestes si votre enfant a en encore besoin après deux ans !