La pré-éclampsie chez la femme enceinte pourrait être détectée grâce au venin de crapaud

Le venin du crapaud Buffle pourrait permettre de diagnostiquer et prévenir un syndrome préoccupant chez la femme enceinte : la pré-éclampsie.


La pré-éclampsie chez la femme enceinte pourrait être détectée grâce au venin de crapaud

Selon des chercheurs du laboratoire d’analyse pharmaceutique de l’UMons (Belgique), une molécule contenue dans le venin du crapaud Buffle, pourrait permettre de diagnostiquer le risque de pré-éclampsie (une élévation de la tension) chez les femmes enceintes.

En effet, cette molécule (marinobufagénine), contenue dans le venin, serait également présente dans le corps humain.

Afin de diagnostiquer la pré-éclampsie, les chercheurs tentent de déterminer le « taux » de cette molécule dans le corps humain. Puis, comparer le « taux » de cette même molécule dans le venin du crapaud.

De cette façon, lors des analyses, si le taux de la femme enceinte est plus ou moins élevé par rapport au « taux zéro » de la molécule, cela signifiera si, oui ou non, elle est atteinte de pré-éclampsie.

"C’est un peu comme pour le cholestérol : il faut le déterminer et en fonction de la réponse, on est au-dessus ou en-dessous d’un taux admis.", explique le chercheur Bertrand Blankert. 

Pour en savoir plus sur la pré-éclampsie : ici et