Le premier test de grossesse biodégradable


Le premier test de grossesse biodégradable

Tout comme les rasoirs jetables, les tests de grossesse font partie de ces produits non recyclables, à la durée de vie très courte. Face aux problèmes de pollution intenses que connait le monde actuellement, deux américaines ont décidé de changer le destin des tests de grossesse, en les rendant biodégradables !  Sachant qu’en France uniquement, environs 3 millions de tests sont vendus chaque année, ils représentent une masse de déchets importante, qui plus est d’autant plus grande à l’échelle internationale.

Bethany Edwards, un des deux fondatrices de la société Lia Diagnostic, à l’origine des test biodégradables, explique qu’il n’y a pas eu de véritable innovation concernant les tests de grossesse depuis des dizaines d’années. La seule avancée que l’on ait pu noter, a été l’ajout d’un écran électronique et d’une mini batterie, ce qui n’a fait qu’augmenter l’impact environnemental de ceux-ci.

En 2015, Bethany Edwards, et son associée Anna Couturier Simpson, ont donc réfléchi à la conception d’un test de grossesse non polluant et répondant aux besoins des femmes.  Elles ont ainsi imaginé un produit fabriqué avec une fibre semblable à celle des papiers toilette, et ont mis au monde, après 4 ans de travail et de recherche, le « Lia ». Ce tout nouveau test de grossesse est conçu avec des fibres à base de protéines, de plantes, et de minéraux, qui se biodégradent entièrement au bout de 10 semaines. Le produit peut donc ainsi être jeter dans la cuvette des toilettes après utilisation, ou même être utilisé comme compost. En plus d’être éco-friendly, cette nouvelle formule est tout aussi sûre que la plupart des tests habituels, elle affiche des résultats fiables à 99%.

En avril 2018, les deux fondatrices ont reçu le prix Fast Company 2018 des « idées qui changent le monde » dans la catégorie santé. Elles ont également eu l’approbation de la Food and Drug Administration quant à la mise sur le marché de leur produit. Pour l’heure, les tests ne sont toujours pas commercialisés dans les magasins français, toutefois il est possible de s’en procurer sur Internet (et dans certains point de vente aux Etats-Unis), au même prix que les autres tests de grossesse !

Pour poursuivre leur engagement à développer des alternatives éco-responsables, les deux femmes envisagent même de mettre en place de nouveaux tests, concernant l’ovulation et les infections urinaires, qui seront eux aussi écologiques.