Turquie : un petit garçon naît sans pénis

Il y a quelques jours, un bébé dépourvu de pénis est né en Turquie. Et non, ça n’en fait pas une fille. Comme pour les bébés nés sans bras dans l’Ain, c’est ce qu’on appelle une agénésie.


Turquie : un petit garçon naît sans pénis

Qu’est-ce qu’une agénésie ?

L’agénésie est la non-formation d’un organe ou d’un membre au moment de la création de l’embryon. Cela peut toucher de nombreux organes tels que les poumons, les reins, les oreilles, les bras, les jambes, les ovaires… En règle générale, l’agénésie est détectée à l’échographie. La plus « connue » - et la plus médiatisée - est l’agénésie des membres. Elle touche en France 80 à 100 enfants chaque année.

L’affaire des « bébés sans bras »

Il y a quelques mois, la presse a été ébranlée par une sombre affaire. Des cas groupés d’enfants sans bras très localisés dans les départements de l’Ain, de Loire-Atlantique et du Morbihan. Au total, c’est 143 cas de malformation qui ont été signalés. Un comité d’experts est en charge d’analyser les causes de ces cas étrangement situés au même endroit. De nombreuses personnes mettent en cause l’utilisation de pesticides, et notamment du glyphosate, qui depuis plusieurs années fait l’objet de vives polémiques.

L’agénésie pénienne, une malformation extrêmement rare

Il y a quelques jours, en Turquie, un bébé est né sans pénis. C’est ce qu’on appelle une agénésie pénienne. Pour autant, l’enfant est bien doté de testicules et d’un scrotum bien formé. 80 cas seulement comme celui-ci ont été documentés, soit un garçon sur 30 millions. Face à cette malformation, plusieurs options sont possibles, notamment le changement de sexe. D’après l’équipe médicale, « le pénis est un organe important dans la fertilité, la structure urinaire et psychosexuelle des hommes. Le changement de sexe féminin avec orchidectomie (amputation des testicules), ainsi que la reconstruction des voies urinaires et génitales, a toujours été recommandé pour cette anomalie ». Mais pour ce qui est du petit garçon turc, une reconstruction du pénis est la meilleure alternative.