Les enfants migrants : une nouvelle réalité

Nous devons faire face ces dernières années à une nouvelle réalité, l'augmentation d'enfants migrants voyageant seuls pour fuir leur pays souvent en guerre. Cette fois-ci c'est un enfant d’une dizaine d’années qu'on a découvert mort, ce mercredi 8 janvier, dans le train d’atterrissage d'un avion d'Air France.


enfants migrants

Un drâme humain de plus en plus récurrent

En effet, la compagnie Air France à signalé cette information à l'aide d'un tweet : "Le corps sans vie d’un passager clandestin a été découvert dans le puits du train d'atterrissage de l’appareil effectuant le vol AF703 reliant Abidjan à Paris-Charles de Gaulle le 7 janvier 2020. La compagnie exprime sa compassion et déplore ce drame humain. Une enquête est en cours." 

D'après une source policière à France Télévisions, l'enfant se serait donc introduit mardi soir dans le train d’atterrissage de l'aile gauche du Boeing 777 à Abidjan, capitale économique ivoirienne. Et serait arrivé mort probablement d'asphyxie ou de froid à 6h20 heures à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. La police aux frontières a réalisée les premières constatations et le parquet de Bobigny a ouvert et confiée une enquête à la gendarmerie de Roissy. Un examen du corps de la victime sera réalisé afin de déterminer l'identité et l'âge exact de l'enfant aujourd'hui encore méconnus.

Des températures de -50°C en altitude : des conditions inhumaines

Les avions de ligne volent à une altitude entre 9000 et 10000 mètres. Il faut savoir qu'à cette altitude les températures descendent jusqu'à -50°. Et bien sûr les logements de train d'atterrissage ne sont ni chauffés, ni pressurisés. Il est donc impossible de survivre à de telles conditions surtout durant de si longues distances. En effet, un vol direct Abidjan - Paris dure au minimum 6h30 de vol. Un réel geste de désespoir ...

Des enfants migrants fuyants seuls et prenant tous les risques

Que fuient-ils ? Actuellement la Côtes d'Ivoire vit sous la menace d'attaques djihadistes. Donc malgré sa croissance économique, on constate une augmentation constante et jamais vue de l'émigration clandestine vers l'Europe.

Plusieurs passagers clandestins provenant d'Afrique ont été retrouvés morts de froid ou écrasés dans des soutes de train d'atterrissage.  Malheureusement ce nombre ne cesse d'augmenter ces dernières années. Tout en sachant que parmi eux se trouvent des adolescents et des enfants. Des enfants voyageant maintenant seuls au risque de leur vie. En effet, d'après les chiffres du Centre de volontariat international (CEVI),  8.753 migrants âgés de 14 à 24 ans ont voyagés de la Côte d'Ivoire jusqu'en Italie. Plus précisément 1.263 femmes et 1.474 mineurs non accompagnés ...

En France, le dernier cas date d'avril 2013. On avait retrouvé le cadavre d'un garçon probablement mineur à Roissy également dans le train d'atterrissage d'un avion. Cette fois-ci en provenance du Cameroun.