Les parents donnent à boire de l'alcool à leur bébé

La consommation d'alcool, même en quantité infime, cause des effets désastreux chez un bébé. Dans une vidéo récemment publiée, les parents donnent à boire de la vodka à leur nouveau-né.


Les parents donnent à boire de l'alcool à leur bébé

Un comportement insensé

En Nouvelle-Zélande, une vidéo fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux. Et pour cause, celle-ci montre une mère donnant de l'alcool à son bébé, et plus particulièrement de la vodka. Dans cette scène totalement invraisemblable, on peut observer un homme assis à ses côtés qui n'est autre que le père.

Une fois la vidéo postée sur Facebook, les internautes se sont rapidement déchainés accusant les parents d'inconscience. Contraint de se défendre, le père a affirmé que tout cela n'était qu'une simple plaisanterie.

Cela n'est pas la première fois que ce dernier se voit presser de se justifier. En effet, le père était l'auteur d'une autre publication où l'on pouvait voir son petit garçon tenant un verre d'alcool. La légende indiquait "Sa première bière et son premier Noël".

Cette "plaisanterie" n'est pas sans conséquences. Le papa se sent désormais menacé. Il a par la suite expliqué "Je ne laisserais jamais mon bébé boire de l'alcool, mes enfants sont tout pour moi.".

La police, quant à elle, se trouve dans l'incapacité de trancher puisqu'elle ne connait pas le véritable contenu de la bouteille. Toutefois, la vidéo montrant un bébé dans une situation de danger, une enquête aura bien lieu.

Les ravages de l'alcool sur bébé

Il est important de rappeler que la consommation d'alcool pendant la grossesse est une pratique dangereuse. Lorsqu'une femme enceinte en consomme, il passe du sang de la mère à celui du fœtus. L'alcool s'élimine lentement, le foie n'étant pas convenablement développé.

Une consommation excessive peut d'ailleurs conduire au syndrome de l'alcoolisme fœtal. Une exposition à l'alcool pendant le développement embryonnaire et fœtal cause une déficience physique permanente au bébé. On constate également une croissance retardée et un dysfonctionnement du système nerveux central.

D'autre part, un bébé ayant ingéré de l'alcool risque de se trouver face à une crise d'hypoglycémie ou encore d’épilepsie.