Payer une femme enceinte pour qu'elle arrête de fumer : une idée en expérimentation

Dernièrement, les hôpitaux français ont lancé une nouvelle expérimentation, inciter la femme enceinte à arrêter de fumer en récompensant financièrement ses efforts.


fumer enceinte

Tabac et grossesse ne font pas bon ménage !

On le sait tous la cigarette ne contient rien de bon pour notre santé, mais encore moins pour celle d'un bébé. En effet, fumer lorsque vous êtes enceinte détériore également la santé de votre fœtus ou bébé puisqu'il respire en partie le même air que vous. Les conséquences du tabagisme sont nombreuses.

D'après le docteur Catherine de Bournonville, pneumologue et tabacologue au CHU de Rennes, "Il peut y avoir des effets pendant la grossesse, sur son déroulement avec des risques sur le bébé, un risque d'accouchement prématuré. Il fait aussi partie des facteurs favorisants, parmi les causes toxiques pouvant provoquer la mort subite du nourrisson”. Une récente étude a prouvé que combiner l'alcool et la cigarette pendant la grossesse, augmentait par 12 ce risque.

Malgré tout, de nombreuses femmes enceintes continuent de fumer durant leur grossesse. Cela peut être par pure inconscience ou par incapacité d'arrêter de fumer d'elle-même. En France, 16% des femmes continuent ainsi à fumer durant leur troisième trimestre. Face à cette constatation, des scientifiques réfléchissent à l'idée de donner des primes aux femmes enceintes afin qu'elles arrêtent de fumer.

Enceinte ? On vous paie pour arrêter de fumer

Marine Breton, sage-femme et tabacologue au CHU de Brest, a décidé de tenter l'expérience. En effet, durant plusieurs mois elle récompensait d'un bon de 20€, les femmes enceintes qui n’avaient pas recommencé à fumer depuis la dernière consultation. Pour cela, elle effectuait des tests afin de déterminer le taux de monoxydes de carbonne présent dans les poumons.

Son initiative n'a pas été bien vue par ses pairs. “Au départ, c’était très mal perçu par le corps médical, ça dérangeait”, témoigne la spécialiste. Mais cette initiative a permis non pas une femme enceinte mais plusieurs d'arrêter définitivement de fumer, une victoire pour cette spécialiste du tabagisme.

Mais pour pouvoir instaurer définitivement cette méthode, il faudra attendre les résultats officiels de juin afin de connaître le nombre exact de patients ayant arrêté de fumer grâce à cela. Si les résultats sont encourageants, il ne manquera plus qu'une source de financement pour implanter ce système dans tous les hôpitaux français.