Journée internationale du câlin : quels bienfaits nous apporte t-il ?

A l'occasion de la journée internationale du câlin, la rédaction s'est penchée sur le sujet. A quoi servent-ils ? On vous dit tout !


câlin

Le 21 janvier représente la journée internationale des câlins. Tout a commencé aux Etats-Unis, en 1986, lorsqu'un homme a voulu lutter contre la dépression des personnes en cette période froide, qui se situe entre les fêtes et la Saint-Valentin, et qui ne favorise pas les contacts humains. Très vite, ce phénomène s'est mondialisé, et le concept de "Hug Day" est apparu.

Quels sont les bénéfices du câlin ?

Le câlin est bon pour la santé. En effet, il permet de nous apaiser, car il libère des hormones de bien-être et de la bonne humeur.

Faire un câlin permet de diminuer le stress ou l'anxiété que nous ressentons parfois. Des études montrent également qu'il améliorerait la confiance en nous.

Il représente un excellent signe de communication, et il est parfois plus efficace que les mots.

Une vitalité pour l'enfant 

Pour les médecins, il est vital pour l'enfant d'avoir des câlins. Et oui, en plus d'être un moment de complicité avec votre enfant, il permet son bon développement.

Un câlin permet à l'enfant de se sentir en sécurité et aimé. Attention : trop de câlins peuvent étouffer votre enfant , il faut garder un équilibre !

Comment les remplacer en cette période de COVID ? 

On le sait, il n'est pas recommandé de faire des câlins en cette période de COVID, car la distanciation sociale prime !

Cependant, pour les personnes qui ont besoin de câlins, il est possible de les remplacer, ou du moins de trouver des alternatives. En effet, vous pouvez opter pour des activités qui vous donneront les mêmes effets, comme par exemple faire une séance de massage ou des soins pour le corps.

Remarque : des études montrent que redécorer votre habitation avec un espace cocooning apporte une sensation de bien-être telle qu'après un câlin !