La vaccination des enfants contre la Covid-19 : où en est-on ?

La vaccination contre la COVID-19 pour les enfants de 12 à 17 ans semble prendre un tournant avec les récentes annonces du gouvernement. 


vaccination enfant

État de la vaccination contre la Covid-19 chez les enfants avant les dernières mesures gouvernementales

La vaccination pour les enfants de 12 à 17 ans a été ouverte en France le 15 juin dernier. Avec l'autorisation des parents ou du responsable légal, les enfants peuvent se faire vacciner avec le vaccin Pfizer/BioNTech. Même si le virus ne touche que très peu les populations les plus jeunes, le gouvernement encourageait déjà fortement cette tranche d'âge à se faire vacciner.

Avant les nouvelles annonces concernant la généralisation du pass sanitaire à de nombreux lieux du quotidien, seuls 20% des 12-17 ans avaient reçu une dose minimum et 3% de cette tranche d'âge deux doses. Nul doute que ces chiffres vont augmenter dans les jours qui viennent.

Et maintenant, une "obligation" de se faire vacciner ? 

Emmanuel Macron inclut les enfants dans les nouvelles mesures du pass sanitaire. Ainsi, à partir du 21 juillet, votre adolescent ne pourra accéder à des lieux de loisirs ou encore culturels sans pass sanitaire. Un coup dur en période de grandes vacances ! En effet, votre enfant devra présenter un test PCR négatif récent pour accéder à un lieu culturel rassemblant plus de 50 personnes, comme un parc d'attraction, un cinéma, un concert ou un festival. Même si le gouvernement a assuré être plus souple avec les 12-17 ans qui ont eu accès à la vaccination en dernier, cela se complique néanmoins.

Ensuite, au mois d'août les restrictions vont s'étendre aux bars, restaurants, trains, avions... Pour rappel, voici les trois preuves necessaires au pass sanitaire :

  • un certificat de vaccination complet (avec deux doses quand le vaccin le nécessite, et ce depuis au moins une semaine)
  • un certificat d'immunité prouvant une contamination dans les six derniers mois et une rémission depuis au moins une semaine
  • un test négatif datant de moins de 48 heures (sachant que les tests PCR seront rendus payants à l'automne, 50 €).

De ce fait, à moins que votre enfant n'ait eu la Covid-19 dans les 6 derniers mois ou soit en possession d'un test PCR negatif, il ne reste que la vaccination pour obtenir un pass sanitaire valide.

Les français l'ont bien compris et la plateforme doctolib a ainsi atteint 1,6 millions de demandes mardi pour se faire vacciner, toutes tranches d'âges confondues, un record. C'est bien là l'objectif du gouvernement : inciter un maximum de personnes à se faire vacciner afin d'atteindre l'immunité collective le plus rapidement possible. 

Si plusieurs enfants veulent se faire vacciner, cela est sujet à de nombreux débats chez les parents et certains professionnels de la santé. En effet, ces mesures peinent à convaincre et on se demande pourquoi avoir intégré les enfants dans le pass sanitaire sachant que le virus circule peu chez les plus jeunes. De plus, le bénéfice/risque en terme de vaccination chez les enfants semble moins positif que pour les populations plus âgées. 

Qu'en est-il des femmes enceintes ? Retrouvez notre article sur la vaccination des femmes enceintes contre la Covid-19.