Une épidémie de bronchiolites chez les bébés ? Serait-elle plus sévère ?

On observe une hausse des bronchiolites chez les bébés, après la pandémie du COVID-19. À quoi est-elle due ? On vous dit tout !


bronchiolites chez bébés

Bronchiolites chez les bébés : des enfants peu immunisés

Entre confinements, couvre-feu, re-confinement et gestes barrières, certaines maladies ont pu se faire oublier entre mars 2020 et mars 2021. Ce qui a permis aux nouveau-nés de bénéficier d'une protection globale de leur santé, mais qui a causé un déficit d'immunité collective.

Depuis mars 2020, la circulation de la bronchiolite du nourrisson a été pratiquement nulle. Ainsi, pour l'hiver 2021-2022, l'épidémie du VRS pourrait être de grande ampleur compte tenu du déficit d'immunité collective acquise. Lors de l'épidémie du Sars-CoV-2, la circulation du virus de la bronchiolite a subi une extrême diminution.

Trois régions françaises ont été placées sous surveillance des agences nationales de santé : l'Ile-de-France, les Hauts-de-France et le Grand-Est.

Cette maladie est-elle dangereuse pour les bébés de moins de 2 ans ?

Une maladie respiratoire souvent bénigne

La bronchiolite - provoquée par le virus respiratoire syncytial (VRS) - est une maladie respiratoire contagieuse mais bénigne atteignant les bébés avant l'âge de 2 ans. Toutefois, cette maladie est impressionnante pour les parents.

Chaque automne, environ 500 000 bébés sont atteints par cette maladie virale, provoquant des symptômes tels que : de la toux, de la fièvre et une respiration difficile et sifflante.

La plupart du temps, un simple suivi médical permet à bébé de venir à bout de la maladie au bout de quelques jours et sans complications. Mais - dans certains cas - il est possible que bébé nécessite une prise d'antibiotiques, voire une hospitalisation en pédiatrie. Cela dépend de la fragilité de l'enfant (les plus jeunes étant les plus fragiles) et de l'agressivité du virus. Chez les bébés de moins de 6 semaines, le virus peut entrainer des pauses ou des apnées respiratoires.

Bronchiolites chez les bébés : comment éviter l'infection ?

Le virus respiratoire syncytial (VRS) se transmet par les voies respiratoires (éternuements, contacts buccaux), par des contacts directs (les mains) et indirects (objets touchés ou portés à la bouche).

Pour éviter l'infection, il est important de respecter ces règles :

  • Il faut maintenir les gestes barrières (même hors COVID-19) au maximum.
  • Lavez-vous les mains au savon au moins 30 secondes avant de vous occuper de votre nourrisson.
  • Aérer sa chambre 10 minutes tous les jours.
  • Évitez de le mettre au contact de personnes enrhumées.
  • N'emmenez pas votre bambin dans des endroits où il risque d'être contaminé.
  • Ne fumez pas en sa présence...
  • N'échangez pas les biberons, tétines, assiettes sans les avoir lavés au préalable.

Si malgré toutes ces précautions votre nourrisson présente des symptômes de la bronchiolite, veillez à contacter rapidement votre médecin. Il fera un diagnostic rapide et vous conseillera sur les mesures à prendre.