Bonjour, je me pose une question et j’ai contacté la mutuelle et l’INAMI mais ils n’ont pas pu me repondre. Je voudrais avoir qques avis, donc je poste un message ici. On sait que pour tout certificat endéans les 6 semaines avant le terme, la période est décomptée du congé maternité ensuite. Autrement dit, à moins d’une incapacité à plus de 66% pour maladie ou accident, beaucoup de femmes enceintes prennent sur elles pour ne pas perdre de leur congé maternité. Pourtant on sait maintenant que beaucoup de personnes infectées n’ont pas vraiment de symptômes lourds. Beaucoup de personnes malades pour un rhume ou une grippe reviennent d’ailleurs souvent anticipativement quand elles se sentent mieux. Les certificats sont d’ailleurs souvent rédigés selon l’évolution, prolongation après une semaine seulement si nécessaire. Dans le cas du coronavirus un retour anticipé sera interdit. C’est d’office 2 semaines d’incapacité qu’on le veuille ou non. Quid du congé maternité? Il sera donc raccourci obligatoirement de 2 semaines ensuite même si la personne se sentait apte à retravailler plus tôt. N’est-il pas à craindre que certaines femmes présentant des symptômes légers du coronavirus en fin de grossesse n’oseront pas se faire dépister par peur de se voir raccourcir leur congé de maternité? Tout le monde n’a malheureusement pas la même conscience de protéger les autres quand il s’agit d’y perdre financièrement pour soi-même. J’aurais personnellement la chance de pouvoir télétravailler dans mon cas, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, d’autres femmes pourraient ne pas avoir le choix que d’aller travailler ou de sortir et de continuer à contaminer les autres, sans le savoir ou en tout connaissance de cause. N’est-il pas temps de revoir la loi et de prévoir les 15 semaines de congé maternité d’office quelques soit l’incapacité avant le terme? Ou une exception est-elle prévue dans le cas d’une incapacité suite au coronavirus? Merci d’avance pour une réponse de votre part.