difficulté maternelle

3 messages • créateur : Betty_blue

Betty_blue
Débutante

(48 ans, SAVIGNY SUR ORGE • 6 messages)

- Parce que mettre au monde son enfant n'est pas lui donner naissance... - Parce que ces premiers moments si attendus et si riches de promesses de bonheur, sont parfois déstabilisants, douloureux et même catastrophiques. - Parce que ces passages peuvent durer bien au delà du temps réservé au fameux baby blues (mot que l'on a tendance d'ailleurs à employer à tort et à travers pour mieux nous inviter au silence et à la banalisation) - parce que ce que l'on vit, n'a pas à être réduit à un épisode de baby-blues, dépression ou psychose puerpérale ... - Parce que le silence, la culpabilisation et la honte sont de bien mauvaises compagnies pour une jeune maman . - Parce qu'il vaut mieux être informée avant. - Parce qu'il est légitime d'être bouleversée par la naissance de son bébé et de ne pas être au rendez vous de sa maternité... - Parce qu'il est intolérable et inacceptable d'être seule à faire face à ce tremblement de mère ... - Parce que ce problème de santé qui touche plus d'une femme sur 10 après une naissance ( et commence parfois pendant le temps de la grossesse), ne mobilise guère de monde, aussi bien du côté des professionnels de la santé que des femmes qui en furent victimes... - Parce que l'accueil que l'on est à même d'offrir (ou pas) à son enfant (amour, disponibilité, présence psychique.) peut avoir des répercutions sur son développement, éveil et devenir et être parfois à l’origine de comportements de maltraitance. Je vous invite à venir en parler Et parce que la difficulté maternelle se décline aussi au masculin, les pères sont attendus ... Merci :)
EVELYNEP15594
Active

(37 ans, VAULX MILIEU • 112 messages)

Salut , Tu as trouver les mots justes .... Maman de deux enfants une fille qui va avoir 4 ans et un petit garçon qui va avoir 2 ans.POur ma 1ere, j'ai fait un long baby blues, 1 an. J'ai eu bcp de mal à la laisser garder malgré que c'est ma maman qui s'en occupe et qui de plus est nounou! J'ai allaité et mal vécu l'arrêt car il fallait retourné au travail. et j'avais un sentiment de tristesse. J'ai mal vécu ma grossesse car j'avais énormément d'acné sur le visage pendant ma grossesse. et tout le monde me faisait la réfléxion alors déjà enceinte on est suceptible !!! et lorsque j'ai accouché j'ai ressenti un grand vide en mois, le fait de n eplus avoir ce bb dans mon ventre, et à ce moment là, on m'annoncait que des grossesses autour de moi et moi je pleurait car j'étais pas enceinte, c'est pour ça que j'ai eu mon 2e rapidement. Maintenant je souhaiterai un 3e mais le désir d'enfants passe avant le désir d'être enceine car j'avoue lorque j'ai voulu mon 2e c'était surtout pour être enceinte et revivre ce moment. Et ce vide je n'osais pas en parler ni à mon mari car je pensais que les autres ne me comprendrait pas et ne saurait pas me consoler niagare
Betty_blue
Débutante

(48 ans, SAVIGNY SUR ORGE • 6 messages)

merci niagarae ce que tu as vécu hélas n'est pas un baby blues ( cela ne dure pas un an ) mais une réelle difficulté maternelle qui parfois mène à la dépression.j'ai rencontré pas mal de mamans qui faute d'écoute et de soins spécifiques n'ont eu que comme solution de "faire" un autre enfant pour se soigner ... c'est triste mais c'est une réalité et on n'a pas à juger celles qui s'en sortent comme cela...

Envie de répondre ? Il suffit juste de se connecter ou de s'enregister.

Sondages et débats
Choisir les couches idéales pour bébé :
Découvrez les photos de la communauté Baby