Mon ami ne sais pas !!! Moi je sais !!!

4 messages • créateur : MARILYNS62871

MARILYNS62871
Active

(37 ans, TUBIZE • 54 messages)

Bonjour, j'ai 24 ans, mon amis en a 30. Nous vivons ensemble depuis 3 ans, nous avons acheté notre maison, tout va bien entre nous. MAIS nous avions parlé d'avoir un enfant, nous avions convenu vers octobre 2003. A cette date, mon amis m'a dis pour x raisons que ce serait mieux fin fin 2003. Puis fin 2003, il m'a dis qu'il preferai attente janvier 2004. Et maintenant que je lui ai parlé d'arreter la pillule, tout etait convenu sauf qu'en le voyant peu motivé, je lui demande ce qu'il en pensait. Et la, grand moment de tristesse, il m'a dis qu'il etait pas pres. Je lui ai demande si il serait pret un jour, il ne sais pas. Il m'a menti, je suis deprime, je refuse de ne pas etre mere un jour, je lui ai dis que je serais prete a le quitter. J'attend qu'il y reflechisse et qu'il prenne sa decission. QUE LE TEMPS EST LONG QUAND ON DOUTE DE SON AVENIR. Aidez moi...
CHRISTELEH61263
Active

(34 ans, CHATILLON EN VENDELAIS • 158 messages)

Salut marie , j'ai lu ton message avec attention malgré que je ne suis pas concerné puisque je suis sur le site " avoir du mal a avoir un enfant " .Mais j'ai vécu a peu près la même chose il y a a peu près 3 ans avec mon copain on avait parler d'avoir un enfant ( maintenant je me rend compte que c'est plus moi qui en parlait ...) et puis il y a un peu plus de deux ans j'ai dit a mon copain que quand j'aurais fini ma boite de pillule ( 3 plaquettes ) j'arrêterait la pillule , il avait l'air d'accord et plus ça arrivait plus il flippait ( il ne me l'a pas dit biensur , il ne voulait pas me faire souffrir ) . alors j'ai arrêter la pillule , et plus le temps passait moins on faisait l'amour.On en a parler plusieur fois et a chaque fois je pleurait je lui disait que j'allais reprendre la pillule (ce que je ne voulait pas ) et il disait non , qu'il allait s'y faire etc ... Je l'ai même menacé de partir mais je l'aime trop. Cette histoir a durer un peu plus d'un ans et il s'est fait a l'idée d'être papa . Maintenant il est très présser mais ce qu'il ne comprend pas c'est que moi ça fait plus de deux ans que j'attend d'être maman et lui a peine un an. Si j'ai un conseille a te donner c'est de ne pas le souler avec ça , parler en des que vous aver l'occassion ( en voyant une future maman , en voyant un bébé ) . Tu sais nous depuis l'age de 5 ans on "programmé" a être maman , pas eux . Je sais que ça ne t'a pas forcément remonter le moral mais tu sais que tu n'est pas la seule a vivre ça . JE TE COMPREND D AUTANT PLUS QUE MOI J AI 24 ANS ET MON COPAIN 29 ANS .Bon courage et tiens moi au courant
MELANIEC39491
Débutante

(34 ans, LA FERTE BERNARD • 1 message)

Salut Marie, je sais que tu as envoyé ton message il y a déjà plusieurs moi et j'espère que ça c'est arrangé pour toi... Cependant, ton histoire m'a interpellée parce que moi aussi j'ai vécu cela. Mon copain, avec qui je suis depuis presque dix ans rejettait de manière assez catégorique l'idée que j'arrête la pillule. Ca remonte à environ un an et demi. Je me suis dis qu'il valait mieux attendre et que ça passerait. Cependant, je ressentais quand-même une certaine tristesse et l'annonce des grossesses de mes copines ne me faisaient plus très plaisir et je dois dire que certaines m'ont même fait pleurer. L'arrivée de mon 29ème annif. a encore renforcé cette tristesse. J'en arrivais à un sentiment ambigu vis-à-vis de mon copain: je l'aimais mais en même temps je le détestais de m'imposer une souffrance comme ça. J'ai envisagé de le quitter mais j'avais un scrupule: si je le quittais c'était uniquement pour trouver un "géniteur" et je ne trouvais pas que c'étaient les conditions idéales pour concevoir un enfant. Finalement, j'ai pris la décision de poser un ultimatum. Soit il me dit qu'il accepte de devenir père (pas nécessairement tout de suite mais j'ai son accord de principe) soit je le quitte (quitte à ne jamais plus rencontrer un "père") car je pense qu'on ne peut avoir une relation "normale" basée sur une telle dissension. Aujourd'hui, tout va bien, il a eu une semaine où j'étais absente pour réfléchir et c'était oui... (une semaines d'angoisse...) Maintenant, j'ai arrêté de prendre la pillulle et je suis beaucoup plus épanouie. Notre relation s'est également améliorée parce que il y a moins de tension entre nous. Voilà donc un petit message d'espoir pour toi ou d'autres filles qui seraient dans notre cas. Bien à toi, Méla.
admina69541
Passionnée

(814 ans, WATERMAEL BOITSFORT • 74319 messages)

Salut Marie! Je viens de découvrir ce forum et en lisant ton message je me suis tout de suite sentie conernée par ce que tu peux resentir car je vis actuellement la même chose. J'ai 27 ans. je vis avec un homme de 36 ans depuis 4 ans. Il a déjà une fille de 12 ans. Ca fait plus d'un an qu'on parle d'avoir un bébé. Il m'a dit à ce moment là qu'il avait besoin de se sentir prêt (ce qui est normal évidemment) et de savoir quand on allait passer "le cap". J'ai suggeré qu'on tente le coup symboliquement pour nos 4 ans de vie commune. Trois mois avant cette date j'ai commencé à la préparer psychologiquement, à lui montrer que j'y tenais vraiment, que j'étais prête. Et lorsque le jour "J" est arrivé et que je lui ai demandé si il était ok pour que j'arrête la pilule, il a refusé. Il n'est toujours pas prêt. je désespère. On a l'impression que tout s'écroule autour de nous. Je comprends que lui a tout ce qu'il faut pour être heureux: un boulot qu'il aime, une fille, et une femme. Que demander de plus?! Je ne sais pas quoi faire pour le convaincree et qu'il partage cette envie. je ne veux pas qu'il accepte uniquement pour me faire plaisir. Je préfère alors y renoncer....et envisager la rupture car je ne pourrais jamais être totalement heureuse et épanouie avec un homme qui me refuse le droit et le besoin d'être maman par égoïsme (?). J'éspère sincèrement que depuis le mois de janvier ta situation a changé. Malheureusement je n'ai rien à te conseiller....j'aimerai qu'il y ait un remède magique...Courage.

Envie de répondre ? Il suffit juste de se connecter ou de s'enregister.

Sondages et débats
Au quotidien, quel est le geste que vous aimez le plus avec votre bébé ?
Découvrez les photos de la communauté Baby