C'est clair, cette "obligation" sociale de faire la fête le 31... pffff