Naissance de l'instinct maternel

4 messages • créateur : winoursette

winoursette
Active

(46 ans, RETINNE • 143 messages)

NICOLAS, Ce matin, en déambulant dans la ville, j'ai eu envie de t'écrire, de te raconter ma vie de femme, de te faire-part de mon nouveau bonheur. Depuis que tu existes, tu accapares mon esprit chaque fois que je me retrouve seule. En regardant les passants tous plus anonymes les uns que les autres, je me sentais tellement différente, emplie de toi sans qu'aucun de ces quidams ne le devine. Quelle plénitude! Tu es encore uniquement à moi, dans ma chair et dans ma tête et je savoure cette sensation d'être deux. Ce secret, je n'ai pas encore envie de le partager. Seul mon visage est illuminé par une nouvelle sérénité. J'ai l'impression d'avoir une double vie et c'est une sensation de puissance inconnue jusqu'ici. Je suis tellement impatiente de te toucher, de te sentir, de pouvoir t'embrasser, je déborde d'amour. Mais je dois aussi t'avouer que le doute m'envahit quelque fois… Comment seras-tu ? Arriveras-tu à te faire aimer de ceux que j'aime ? Seras-tu comblé par mes gestes et mes mots, peut-être maladroits ? Aurais-je assez de temps pour toi, pour ne pas nous aussi sombrer dans la routine? Toutes ces questions sont bien vite dissipées par ma confiance en la vie. Au fond, je suis certaine que tout ira bien. J'ai toujours été douée pour le bonheur. Il n'y a aucune raison que ça change. Depuis que tu existes, mes rêves sont nombreux et mouvementés. Je t'imagine, je te sens, je te sers dans mes bras. Je me fais tendre et douce pour te donner tout l'amour que j'ai pour toi. Je me retrouve petite fille, adolescente, amoureuse exaltée. Est-ce l'action des hormones ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que la nuit, je m'évade au pays des fantasmes, des histoires fortes et sensuelles. Je me sens belle, désirée. Je suis la favorite du sultan, je suis une courtisane, je suis une amazone… Mes songes sont riches et intenses. Au matin, je m'éveille et tu me rappelles à la réalité. Oui, tu existes. Je te sens déjà dans mon ventre, tu t'agites comme pour me dire de ne pas t'oublier. Tu sembles impatient d'être là, tu veux te faire connaître et partager nos joies et nos rares peines. Je sais que tu es un homme, je l'ai toujours su. C'est assez paradoxal cette sensation d'avoir un corps d'homme en devenir dans mon corps de femme. Cela me trouble et m'émeut. Cela me plaît aussi même si tu commences déjà à me déformer et à perturber mon système digestif. Je suis fière de devenir ta mère. Je sais qu'un jour tu liras cette lettre et je veux que tu saches que je n'aurai eu qu'une seule devise pour toi: t'apprendre le secret du bonheur. J'espère arriver à te donner suffisamment de confiance en toi pour qu'un jour tu découvres cette part de féminité qu'ont les hommes qui te permettra de toi aussi aimer la vie et tous les instants de bonheur qui s'y succèdent. Je t'aime déjà tellement fort.
FLORENCEF57700
Active

(35 ans, TRAZEGNIES • 61 messages)

Isabelle, Je ne sais pas quel stade de grossesse vous étiez mais votre texte est beau et déjà, que d'amour ! Cet instinct maternel, il est indéfinissable, indescriptible et il faut être une femme pour le comprendre. Nos enfants sont plus grands, ils ont 6 et 8 ans. Mais comme lorsque Rémi était petit, je dors encore aujourd'hui en ayant une oreille inconsciente mais attentive à tous bruits dans la nuit, venant de sa chambre. Et ce n'est qu'un exemple! Je parle de Rémi parce Marion n'est que ma belle-fille mais curieusement alors que je ne suis pas sa maman, je réagis instinctivement et pareillement pour elle ! Et d'ailleurs, quand elle a besoin la nuit, c'est moi qu'elle appelle !!! Son père lui -curieusement- ne l'entend pas, de toute façon. En revanche, il est vrai que si je m'efforce de ne faire aucune différence entre Rémi et Marion, mon lien avec Rémi s'avère malgré tout logiquement différent. Il est mon fils et cela, je l'ai dans le coeur et dans le sang...
VALERIED32557
Active

(38 ans, ANDERLECHT • 151 messages)

C'est quand même vrai que les papas n'entendent rien... Nous avons décidé de nous passer de baby phone depuis que notre petit garçon a 2 mois (il en a 7 1/2 maintenant) et nous laissons la porte de sa chambre et la nôtre entrouvertes. Mais quand il se réveille le matin, c'est toujours moi qui l'entend... A moins que le papa fait semblant de dormir... (hihihi)! Bisous.
admina69541
Passionnée

(814 ans, WATERMAEL BOITSFORT • 74319 messages)

isabelle que dire... j'en suis toute emue tant d'amour en ces mots et tant de veritées... merci pour cette instant de bonheur partagé

Envie de répondre ? Il suffit juste de se connecter ou de s'enregister.

Sondages et débats
D'après-vous, faut-il interdire aux parents de donner un prénom trop original à leur enfant ?
Découvrez les photos de la communauté Baby