pour ou contre la fessée ?

87 messages • créateur : celine3814

heliann
Active

(21 ans, VITROLLES • 110 messages)

je suis pour! enfin tout dépend du caractère du gamin.... il y en a qui auront plus besoin d'une longue discussion et d'autres une bonne tape sur le cul!
céline_simon289
céline_simon289
Hé bien moi je ne suis ni pour ni contre... Je suis vraiment désemparée et excédée par le comportement de mon grand. Je dois avouer que parfois ma main part toute seule mais je le regrette et franchement je pense que ça n'apporte absolument pas le résultat escompté...Dans un monde parfait avec des enfants parfaits ça doit être très facile de fixer des limites avec ou sans fessées mais franchement dans la vraie vie je pense que c'est inefficace...
Marie-du-78
Marie-du-78
La violence, c'est un constat d'échec. Ca ne défoule que le parent, ça ne résoud rien, ça n'apprend rien. Ca dresse. Mais nos enfants ne doivent pas être dressés, ce ne sont pas des animaux. Si mon mari me tape, je vais pas comprendre ce qu'il me dit. Je ne conçois pas qu'on puisse taper un enfant qui ne comprend pas ce qui lui arrive.
Didounoah
Active

(25 ans, ETOILE SUR RHONE • 286 messages)

je trouve la comparaison avec ton mari est hors propos, ton mari n'a pas un rôle d'éducation envers toi donc c'est incomparable ! ensuite, je ne trouve pas que la fessée n'ait qu'une utilité défoulatoire puisque quand je fesse mon fils je prend le temps de mesurer ce que je fais avant de réagir, et ça ne lui fait pas mal par contre ça le vexe. Je ne dresse pas mon enfant, je l'élève, et je ne me suis jamais sentie en echec dans cette mission même au moment de donner la fessée ! en revanche j'ai des amies qui sont contre la fessée d'une manière particulièrement prononcée et elles se sentent ELLES démunies face à leurs enfant qui n'ont que faire de leur explication qu'elles s'épuisent à donner 15 fois par jour et toujours pour les même choses... je ne dis pas que tous ceux qui sont contre la fessée sont dépassés par leurs enfants, j'essaye juste de démontrer que la fessée n'est pas nécessairement un echec
soso9847
soso9847
je trouve la comparaison avec ton mari est hors propos, ton mari n'a pas un rôle d'éducation envers toi donc c'est incomparable !ensuite, je ne trouve pas que la fessée n'ait qu'une utilité défoulatoire puisque quand je fesse mon fils je prend le temps de mesurer ce que je fais avant de réagir, et ça ne lui fait pas mal par contre ça le vexe. Je ne dresse pas mon enfant, je l'élève, et je ne me suis jamais sentie en echec dans cette mission même au moment de donner la fessée ! en revanche j'ai des amies qui sont contre la fessée d'une manière particulièrement prononcée et elles se sentent ELLES démunies face à leurs enfant qui n'ont que faire de leur explication qu'elles s'épuisent à donner 15 fois par jour et toujours pour les même choses... je ne dis pas que tous ceux qui sont contre la fessée sont dépassés par leurs enfants, j'essaye juste de démontrer que la fessée n'est pas nécessairement un echec
Exactement, je suis parfaitement d'accord De plus, "taper" n'est pas le terme approprié pour la fessée que l'on donne à un enfant. Mais bon, chacune a le droit de donner son avis, le fofo est là pour ça
celine3814
celine3814
la fessée n'est en rien un echec ! si je dois mettre un fesée à mon fils c'est biensur après l'avoir prévenus sur son comportement a plusieurs reprises ! je ne me défoule pas sur mon fils ! quand il a une fessée c'est qu il a dépassé les limites dont il est bien conscient ! et je pense aussi qu on ne peut pas comparer la violence conjugale avec l education des enfants !
heliann
Active

(21 ans, VITROLLES • 110 messages)

un exemple. mon compagnon gronde notre fils. il suffit qu'il hausse la voix et lui fasse les gros yeux et hop c'est bon le petit a compris qu'il ne devait pas faire. Mais moi qui passe bien plus de temps avec le petiot... quand je fais comme le papa pfioutt! mon fils se marre comme un tordu! donc je le dis 3 fois, à la 4° une tape sur la main, à la 5° une tape sur le cul, à la 6° stop tape sur le cul et punit! mais simplement parce qu'avec moi il n'y a que ça qui fonctionne. son père hausse le ton et hop c'est finit.
paolaH
paolaH
moi je trouve ça dingue de voir que plein de gens sont pour... que ça échappe, pourquoi pas, mais être pour ?? et sinon, 'argument "ça n'a tué personne" est tellement un horrible argument ! Un viol, un attouchement, des coups de bâton ça ne tue pas non plus ? Je vous choque ? C'est juste que c'est pas un argument. Dire "ça me défoule" ou alors "apres il recommence plus", même si je suis pas d'accord, je comprends mieux que "j'en ai eu et j'en suis pas mort". Moi j'en ai eu et je me souviens avoir tellement méprisé mes parents. Et tellement envie d'être encore pire avec eux ! Tous les professionnels de l'enfance sont contre, ça ne vous fait pas douter ? ça n'en fera pas des enfants violents forcément, mais avec une drôle d'idée de l'éducation....
igaga
igaga
ça m'arrive aussi mais je reconnais que c'est plutôt quand je suis à bout et du coup après je ne suis pas très à l'aise mais la plupart du temps j'essaye qu'on en reparle après j'explique donc je ne suis ni pour ni contre ça arrive forcément je crois dans tout parcours de parent c'est une certaine forme de violence quand même dans certains pays c'est interdit
Marie-du-78
Marie-du-78
je trouve la comparaison avec ton mari est hors propos, ton mari n'a pas un rôle d'éducation envers toi donc c'est incomparable !ensuite, je ne trouve pas que la fessée n'ait qu'une utilité défoulatoire puisque quand je fesse mon fils je prend le temps de mesurer ce que je fais avant de réagir, et ça ne lui fait pas mal par contre ça le vexe. Je ne dresse pas mon enfant, je l'élève, et je ne me suis jamais sentie en echec dans cette mission même au moment de donner la fessée ! en revanche j'ai des amies qui sont contre la fessée d'une manière particulièrement prononcée et elles se sentent ELLES démunies face à leurs enfant qui n'ont que faire de leur explication qu'elles s'épuisent à donner 15 fois par jour et toujours pour les même choses... je ne dis pas que tous ceux qui sont contre la fessée sont dépassés par leurs enfants, j'essaye juste de démontrer que la fessée n'est pas nécessairement un echec
Alors tu dis vouloir éduquer ton fils en le vexant ? Je suis contre toute forme de violence, que ce soit la violence physique ou verbale. Et je ne suis pas du tout démunie... faut juste apprendre ou trouver les bons outils. Et pour celles qui refusent d'entrer dans le cycle de l'humiliation et qui comprennent l'intérêt de valoriser l'enfant pour lui donner confiance en lui et prônent la coopération, je conseille vivement de lire les ouvrages d'Isabelle Filliozat.

Envie de répondre ? Il suffit juste de se connecter ou de s'enregister.

Sondages et débats
Noël approche et c'est la crise...
Découvrez les photos de la communauté Baby