Seul à Paris

2 messages • créateur : admina69541

admina69541
Passionnée

(814 ans, WATERMAEL BOITSFORT • 74319 messages)

Pas facile de vivre une grossesse seul à l'autre bout du monde. J'ai mon mari et une chance mais mes amis et parents sont tous au Québec. Je vis à Paris et c'est une ville ou il n'est pas facile de se faire des amis surtout quand on est enceinte ou avec un jeune bébé. J'avais quelques amis avant quand je sortais dans les bars et les boîtes de nuit mais maintenant plus personne s'interesse à moi. Quelques fois j'aimerais tellement retourné à Montréal mais en même temps je suis heureuse avec mon mari. La solution est p-t de quitter Paris pour la province, les gens sont p-t plus facile d'approche et plus chaleureux. Je vais élever mon bébé à la maison pendant 1 an (Au québec c'est comme ça) mais celà me fait peur juste à cause de la solitude. Au travail au moins on peut discuter avec des gens même si celà reste au travail. Mais envoyé un bébé de 3 mois à la garderie c'est impensable!!
VALERIED32557
Active

(38 ans, ANDERLECHT • 151 messages)

Salut la Québécoise! Je suis maman d'un petit garçon de 4 mois 1/2. En Belgique, nous avons droit à 15 semaines de congé de maternité. En ce qui me concerne, j'ai eu une fin de grossesse un peu pénible et j'ai dû m'arrêter de travailler 1 mois 1/2 avant la naissance. Du coup, j'ai recommencé à travailler alors que mon petit bout n'avait que 2 mois! J'ai choisi très tôt la gardienne chez qui il allait aller. Je suis allée la voir quelques fois et discuter avec elle pendant ma grossesse. Ca fait 24 ans qu'elle garde des enfants, elle est très très gentille et maternelle. Quand j'ai accouché, je suis allée avec mon petit garçon régulièrement chez elle pour qu'il entende sa voix et sente l'odeur de sa maison. Elle le tenait dans ses bras, lui parlait, le carressait... C'est très important car les bébés ressentent déjà beaucoup de choses et ce, très tôt. Le jour où il a fallu le laisser pour la journée, ça a été assez difficile, mais tout au fond de moi, j'étais contente de retravailler, que la vie reprenne son cours normal. A force de rester chez moi, je devenais neurasthénique... Dès que mon mari partait travailler, j'angoissais à l'idée de rester seule avec mon bébé. Je n'avais personne à qui parler, tous les gens que je connais travaillent en semaine! Mes parents passaient bien de temps en temps, mais ils ne vont pas rester toute la journée et tous les jours près de moi! Ils ont leur vie, et c'est bien normal! Voilà maintenant plus de 2 mois qu'il va chez sa gardienne, il a l'air très heureux et bien soigné. Dès 17h00, je ferme mon bureau et je cours le rechercher... Il me manque tellement. Mais bon, c'est la vie et je pense que toute ma petite famille est heureuse comme cela. De toute façon, nous n'avons pas vraiment le choix, nous devons travailler. Nous avons une maison à payer et toutes les charges mensuelles! Tout ceci pour te dire que tu peux faire confiance à certaines personnes pour garder ton enfant, mais il faut bien choisir et prendre son temps. Et puis, tu peux peut-être prendre une occupation à mi-temps et t'occuper de ton bébé l'autre mi-temps? Ca vous fera un bien fou à tous. Si tu as d'autres questions, n'hésite pas! Je vous souhaite beaucoup de bonheur.

Envie de répondre ? Il suffit juste de se connecter ou de s'enregister.

Sondages et débats
Que pensez-vous de la péridurale?
Découvrez les photos de la communauté Baby