Témoignage mère porteuse Belge/parents Français

33 messages • créateur : maryreve4

maryreve4
maryreve4
Bonjour Nous sommes un couple en parcours de grossesse pour autrui. Nous aimerions savoir comment ça se passe avec une mère porteuse Belge,et des parents Français ? pour la déclaration de naissance par rapport à la mère et la nationalité ? Merci pour vos réponses
1549385139
Débutante

(22 ans, NAVES • aucun message)

Bonjour Maryreve4, je suis une étudiante en sage femme en belgique et je fais mon mémoire de fin d'étude sur la GPA en belgique/france. Est ce que vous seriez d'accord de témoigner pour moi ? Cela peut se faire anonymement. Je sais que votre publication date d'il y a 9 ans mais cela m'interresse quand même. Bien a vous. 
 
 
 
1582654797
Débutante

(42 ans, BOMMERSHOVEN (HAREN) • 29 messages)

 Bonjour comment allez vous ? Je sais que plusieurs femmes sont touchées par l’infertilité. Mais c’est encourageant de savoir que certaines ont réussi à la vaincre et avoir leur bébé dans leur bras. En ce qui me concerne, j’ai rencontré plusieurs barrières dans la quête de bébé. Je n’aurai jamais cru que ce serait possible pour moi d’avoir un bébé dans ma situation, jusqu’à ce que les recherches m’aient conduite à la clinique Feskov

1582654797
Débutante

(42 ans, BOMMERSHOVEN (HAREN) • 29 messages)

Lorsque je parle de ma situation, il s’agit de celle de femme infertile et de plus célibataire. Concernant mon infertilité, je souffre du syndrome d'Asherman qui est une maladie utérine, caractérisée par la formation d'adhérences dans l'utérus qui peuvent obturer la cavité. Ces adhérences sont crées par le développement de cicatrices intra-utérines

Message édité le 15/05/2020 15:45:45 par 1582654797

1582654797
Débutante

(42 ans, BOMMERSHOVEN (HAREN) • 29 messages)

Message supprimé le 15/05/2020 15:38:58 par 1582654797

1582654797
Débutante

(42 ans, BOMMERSHOVEN (HAREN) • 29 messages)

Le médecin m’a expliqué que je l’ai eu suite à un curetage qui m’avait été réalisé après ma fausse couche. Mon Dieu ! où avais-je la tête quand j'ai eu des avortements insensés dans ma jeunesse ! Et maintenant, au lieu d'un sol fertile pour mes bébés, c'est de la d'adhérences dans l'utérus.

1582654797
Débutante

(42 ans, BOMMERSHOVEN (HAREN) • 29 messages)

Message supprimé le 15/05/2020 16:33:17 par 1582654797

1576762880
Débutante

(28 ans, PARIS • 27 messages)

ça me fait peur d’entendre cela car j’ai déjà subi de nombreuses interruptions volontaires de grossesse par curetage. Je crains que cela me cause le même syndrome que toi. je commence à regretter pourquoi j’ai fait tous ces curetages. C’est parce que je n’étais pas prête à devenir maman, mais j’aurais dû utiliser des moyens de contraception pour ne pas tomber enceinte et ne pas être obligées de recourir à des avortements.

1576762880
Débutante

(28 ans, PARIS • 27 messages)

Message supprimé le 15/05/2020 17:51:45 par 1576762880

1576762880
Débutante

(28 ans, PARIS • 27 messages)

J’espère que celles qui se retrouveront dans la même situation que moi ne feront pas la même erreur. Mieux utiliser un moyen de contraception si on ne veut pas tomber enceinte, au lieu d’avorter. Et si jamais la grossesse survient et qu’on ne souhaite pas la garder, mieux vaut recourir à l’aspiration. Apparemment c’est moins risqué que le curetage. Parfois nous sommes nous même la cause de nos malheurs

Envie de répondre ? Il suffit juste de se connecter ou de s'enregister.

Sondages et débats
Comment dormez-vous pendant votre grossesse ?
Découvrez les photos de la communauté Baby