Ovocytes et spermatozoïdes : les cellules sexuelles, au service de la grossesse

Les cellules sexuelles, ovocytes et spermatozoïdes sont à l’origine de chaque grossesse. Découvrez pourquoi.


Ovocytes et spermatozoïdes : les cellules sexuelles, au service de la grossesse

Issu de l’ovaire, l’ovocyte est stocké sous une forme immature. Rappelons que dès sa naissance, la petite fille a constitué son stock d’ovocytes, précurseurs d’ovules.

Au contraire, l’homme fabrique ses spermatozoïdes tout au long de sa vie. Ceci explique pourquoi lesovaires et les ovules sont plus sensibles au vieillissement, avec des petits problèmes, comme des cycles plus irréguliers, plus de temps nécessaire pour arriver à une fécondation.

Dans le langage courant, le terme ovule est employé pour désigner la cellule sexuelle féminine. Or d’un point de vue scientifique, c’est au moment où un spermatozoïde commence à pénétrer dans l’ovocyte que celui-ci achève sa maturation et devient ovule. L’ovule est donc un ovocyte venant d’être fécondé.

Après ce fameux signal hypophysaire près de 36 heures avant l’ovulation, une réduction de 46 à 23 chromosomes se produit pour l’ovule. L’ovule en expulse 23 au hasard et se prépare à accueillir le spermatozoïde invité.

L’ovocyte et les spermatozoïdes, un couple indissociable

Les spermatozoïdes sont produits par les testicules, glandes sexuelles masculines, en même temps que l’hormone mâle : la testostérone. Contrairement à la femme qui naît avec toute sa réserve d’ovocytes, l’individu masculin commence à fabriquer des spermatozoïdes à l’âge de la puberté. Le cycle de fabrication du spermatozoïde est d’environ 72 jours.

Les spermatozoïdes sont constitués d’une tête contenant le matériel génétique et d’une queue (la flagelle) leur permettant d’être mobiles.

Après leur formation dans les tubes séminifères des testicules, les spermatozoïdes vont passer dans l’épididyme, tube contourné de plus de 5 m de long qui recouvre le testicule et le sépare du canal déférent. C’est dans l’épididyme qu’ils vont terminer leur maturation avant de se masser dans les vésicules séminales, deux petites poches situées de part et d’autre de la prostate.

Lors du rapport sexuel, les spermatozoïdes seront éjectés en étant dilués dans un liquide, le sperme, secrété par les vésicules séminales et la prostate. Le rôle du sperme est de nourrir les spermatozoïdes et de faciliter leur transport. C’est lors de ce long trajet du testicule à l’ovule que les spermatozoïdes acquièrent leur pouvoir fécondant et effectuent la réduction chromosomique indispensable de 46 à 23 chromosomes. Les spermatozoïdes mesurent près de 0,06 mm. Leur survie dans les voies génitales féminines est de 2 à 4 jours. Restés chez l’homme, ils survivent une trentaine de jours avant de mourir et d’être remplacés par d’autres.