Faut-il attendre 3 mois avant d'essayer de tomber enceinte après une fausse couche ?

Une étude contredit le conseil généralement donné aux femmes enceintes d'attendre 3 mois avant de réessayer d'avoir un enfant. 


Faut-il attendre 3 mois avant d'essayer de tomber enceinte après une fausse couche ?

Il n'est pas nécessaire ni même obligatoire d'attendre 3 mois après une fausse couche précoce. C'est en tout cas ce que révèle une étude américaine dans la revue Obstetrics & Gynecology, remettant ainsi en question la recommandation de l'OMS, qui est d'attendre 3 mois, voire six, avant de remettre en route une nouvelle grossesse.  Alors info ou intox ? 

Il n'y a aucune raison d'attendre

Voilà donc ce que disent les scientifiques du National Institute of Child Health and Human Developement. Selon eux, si une fausse couche a lieu au cours des 20 premières semaines de grossesse, il n'y a aucune raison d'attendre un délai de trois mois ni même de six mois avant d'essayer d'avoir à nouveau un enfant. 

Les chercheurs ont constaté qu'aucune raison physiologique n'empêchent les femmes concernées, surtout si le couple se sent prêt et s'il n'y a évidemment aucun motifi médical nécessitant un temps d'attente. Pour les chercheurs, ne pas attendre est même une meilleure solution, car les femmes verraient leur chance de tomber enceinte augmenter au cours des trois mois.

69% de chances de retomber enceinte

Pour obtenir de tels résultats, les chercheurs américains ont mené leur recherches sur 1083 femmes, âgées de 18 à 40 ans, ayant vécu une fausse couche à moins de 20 semaines de grossesse. Aucune d'entre elles ne présentaient de complications de grossesse. Deux groupes ont ensuite été formés. Le premier groupe a respecté la recommandation de l'OMS et le deuxième n'ont pas attendu les 3 mois avant de réessayer de concevoir un enfant. Pendant 6 cycles menstruels, les chercheurs ont suivi les participantes des deux groupes, jusqu'à l'apparition de la grossesse. Et les résultats obtenus ont été fort encourageants ! 

69% des femmes qui n'ont pas attendu les 3 mois recommandés par l'OMS ont réussi à mener une nouvelle grossesse et 53% d'entre elles ont donné naissance à un bébé. En revanche, celles qui ont respecté la recommandation de l'OMS, 53% d'entre elles sont tombées enceintes et seulement 36% d'entre elles ont eu un bébé. 

Photo : http://www.findyourradiantheart.com/