Quels sont les avantages d'avoir un enfant après ses 40 ans ?

On entend souvent parler des inconvénients d'avoir un enfant à 40 ans. Mais il existe de nombreux avantages ! Vous les connaissez ?


enfant 40 ans

Avec le changement des rythmes de vie, l'accès aux études et l'envie de profiter de sa jeunesse, de nombreuses femmes souhaitent aujourd'hui devenir maman plus tard. Les avantages sont d'ailleurs nombreux et vous allez bientôt le découvrir.

Les avantages d'une grossesse à 40 ans

Pour commencer, une femme de plus de 40 ans a généralement une situation plus stable financièrement, dans sa vie personnelle et plus de maturité. En effet, l'expérience, que ce soit dans le cadre privé ou professionnel peut s'avérer fortement utile dans l'éducation d'un enfant. Et pour avoir une vie de famille, c'est un critère essentiel !

En outre, lorsque la maman est enceinte, on peut se poser la question du choix : l'enfant ou la carrière. Même si les deux se conjuguent parfaitement dans la plupart des cas, on peut légitimement penser qu'à 40 ans passés, la future maman a consacré suffisamment de temps à son parcours professionnel et a pu épargner un peu d'argent pour vivre décemment. Ainsi, l'enfant a plus de chance de bénéficier d'un environnement stable où il pourra grandir en bonne santé et dans les meilleures conditions.

Enfin, dernière bonne nouvelle c'est que vous avez beaucoup moins de risques d'avoir des vergetures ! La peau est plus mature et elle a donc moins de risque de craquer.

Celles qui l'ont fait ...

Et puis, ça n'est pas comme-ci ce phénomène état rare. Vous connaissez sans doute une (voire des) maman(s) de ce type dans votre entourege ou bien à travers les médias. Voyez plutôt cette courte sélection de célébrités ayant donné naissance à un âge avancé :

  • Madonna – 40 ans
  • Emma Thompson – 40 ans
  • Julianne Moore – 41 ans
  • Céline Dion – 42 ans
  • Eva Longoria – 43 ans
  • Monica Bellucci – 45 ans
  • Halle Berry – 46 ans

Il y a-t-il des conséquences à cette envie d'enfants plus tardive ?

Pour finir, voici un petit rappel des obstacles que vous pourrez peut-être rencontrer sur votre chemin. Mais surtout, n'oubliez pas que rien n'est impossible et qu'un parcours semé d'embûche en vaut souvent d'autant plus le détour. 

Ainsi, notez que les chances de tomber enceinte diminuent par trois par rapport à vos 25 ans. La clé sera la patiente !

Une fois que l'heureux événement sera officialisé, veillez à vous reposer et prendre soin de vous les 3 premiers mois. Le risque de fausses couches est malheureusement plus important lorsqu'on tente d'avoir un enfant après 40 ans. Une fois le premier trimestre derrière vous, il faut évidemment continuer à prendre soin de vous et passer, si vous le souhaiter, par la case dépistage de la trisomie 21. Ici aussi, les risques augmentent après 40 ans (1/100).

Enfin, voici une carte d'Europe des mamans qui accouchent après 40 ans.

Vous êtes loin d'être seule ;-)