Les positions qui favorisent la fécondation

Certaines positions au moment du rapport jouent aussi un rôle essentiel dans la fécondation. Voici quelques unes d’entre elles.


Les positions qui favorisent la fécondation

Envie d'un bébé, mais celui-ci tarde à montrer le bout de son nez, alors vous vous questionnez : n'existe-t-il pas des positions qui favoriseraient la fécondation?

Positions: la chandelle

Toutes les futures mamans connaissent la fameuse position de la « chandelle » : on lève les jambes, fesses en l'air, et on attend que la nature fasse le reste. A condition d'être assez souple, et d'avoir un sens de l'humour suffisant pour que cette position ne brise pas toute la magie du câlin qui vient de se produire, on doit bien avouer que la chandelle peut donner un coup de pouce.

Positions: le câlin

Mais nul besoin de passer par là! En effet, toutes les positions sont favorables à la fécondation. Certaines un peu plus que d'autres... Il convient en effet que le sperme reste le plus possible en contact avec le col de l'utérus. Les positions recommandées pourront varier quelque peu selon la position du col et/ou la taille du pénis, le missionnaire,néanmoins, reste un classique incontournable. Les spécialistes conseillent même, par la suite, de rester dans cette position une heure durant et ce, afin que le sperme reste bien en contact le plus longtemps possible avec le col. Sans entrer dans le « scolaire » je-reste-sans-bouger-pour-avoir-toutes-les-chances, restez dans les bras de votre homme pour un long moment câlin. Évitez en tout cas de faire une grande balade, ou, pire, une douche intime.

Osez la fantaisie! Sachez que les spermatozoïdes se déplacent par signaux essentiellement chimiques et ce, donc, quelle que soit la position dans laquelle vous vous trouvez. Cependant, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, aidez-les un peu en ne mettant pas contre vous la gravité, et donc en privilégiant les positions « madame en dessous » et allongée...

Si il n'a pas été prouvé que l'orgasme favorisait la fécondation, rien n'indique le contraire : ne vous privez donc pas, faire un bébé reste avant tout un acte d'amour...