5 conseils pour booster votre fertilité

Après de nombreuses discussions, c’est décidé : vous et votre Jules êtes fin prêt à avoir un bébé. Voici 5 conseils qui boosteront votre fertilité.


booster fertilité

Faites souvent l’amour pour booster votre fertilité

C’est indéniable : avoir des rapports sexuels fréquents optimise les chances de tomber enceinte. Autre petit conseil : restez allongée une dizaine de minutes après l’amour et ne vous précipitez pas dans la douche. Un moyen plutôt simple et agréable de permettre aux spermatozoïdes d’atteindre leur but.

Effectivement, pour être fécondé, il faut avoir des relations sexuelles au bon moment. Mais attention, il est préférable d'avoir un objectif large : la meilleure période de fécondation se situe entre 4 jours avant l'ovulation et 2 jours après l'ovulation.
 
D'un autre côté, laissez également la place à l'amour. Faire l'amour n'est pas seulement un outil pour donner naissance, mais aussi un moyen d'exprimer son amour et de maintenir une bonne relation avec son partenaire.

De plus, sachez que certaines positions au moment du rapport sexuel jouent aussi un rôle essentiel dans la fécondation. Lisez notre article pour découvrir quelles positions sexuelles privilégier.

Arrêtez de fumer 

Le tabac a de nombreux effets néfastes sur la fécondité : diminution du nombre d’ovocytes, altération de la maturité des ovocytes et de leur capacité à être fécondés, baisse de la capacité d’implantation de l’embryon au niveau de l’utérus… Nous pourrions continuer mais vous l’avez compris : le tabagisme nuit à la fertilité. Le tabagisme prolonge également le temps de conception de 6 mois à 1 an et il augmente également le risque de fausse couche.

Selon certaines études, il pourrait même l’abaisser de 10 à 40% par cycle et allonger le délai de conception de près du double. Profitez donc de votre désir d'enfant pour couper court à cette mauvaise habitude !

Consommez au moins 5 fruits et légumes par jour

Les fruits et légumes regorgent d’antioxydants qui limitent le stress oxydatif pointé du doigt dans les troubles de la fertilité.

De plus, ils sont riches en eau, en fibres, et sont peu caloriques. Il s’agit donc d’un excellent moyen de lutter contre le surpoids, lui aussi pointé du doigt dans les troubles liés à la conception.

Buvez moins d’alcool

Tout comme le tabac, une consommation excessive d’alcool nuit à la fertilité et peut avoir des effets graves sur le fœtus. Sans compter que trop d’alcool peut compromettre vos folles nuits d’amour… (on pense surtout à votre partenaire). Préférez donc les jus de fruits ou cocktails non alcoolisés.

Arrêtez la pilule trois mois avant pour booster votre fertilité

La pilule ne nuit pas à votre fertilité. En revanche, lorsque vous cessez de la prendre, votre organisme a besoin d’un peu de temps pour « retrouver ses marques ». En effet, suite à l’arrêt de la pilule, vos premiers cycles auront tendance à être irréguliers. Il sera alors difficile de repérer clairement votre période d’ovulation au milieu de toutes ces irrégularités.

Laissez donc à votre corps le temps de s’habituer à ce changement, tout finira par rentrer dans l'ordre.