L'adoption, comment s'y prendre ?

Avant d'envisager la question de l'adoption, vous devez avoir accepté votre stérilité et votre deuil.


L'adoption, comment s'y prendre ?

Les implications de l'adoption

Contrairement aux idées communément véhiculées, l'adoption n'est pas un mode de filiation comme les autres. Mettre au monde un enfant concrétise le projet d'enfant. En outre, de part sa naissance, l'enfant fait partie intégrante de la famille. Adopter un enfant, c'est-à-dire lui donner une filiation fictive, est une démarche beaucoup moins simple.

L'adoption implique :

  • Des candidats adoptants, souvent perturbés par leur impossibilité à réaliser leur désir d'enfant.
  • Une famille biologique pour laquelle la décision d'abandon est presque toujours une souffrance.

Persévérance et patience seront les maîtres mots de la démarche d'adoption. Mais pendant ce laps de temps (2 ans minimum !), votre couple pourra faire mûrir ce projet et être prêt à devenir papa et maman à l'arrivée de l'enfant.

Les démarches administratives pour l'adoption

Les démarches administratives d'une procédure d'adoption sont lourdes :

  • Une enquête psycho-médico-sociale afin d'évaluer la motivation du couple et leurs capacités à faire face aux particularités de l'adoption.
  • De nombreux documents sont demandés tels qu'un certificat de bonne vie et mœurs, un certificat de composition de ménage,etc...

Lorsque votre dossier sera accepté, commencera alors la seconde étape qui est de rencontrer les associations responsables du placement des enfants. Le processus d'adoption peut se mettre en place.

Lorsqu'elle aboutit, l'adoption permet que deux rêves se réalisent simultanément :

  • pour vous celui de fonder une famille
  • pour l'enfant celui d'avoir un foyer chaleureux.

L'enfant que vous allez adopter aura sans aucun doute besoin de tout votre amour et votre attention.

Dès maintenant, attendez-vous à ce qu'un jour ou l'autre, l'enfant vous interroge sur ses origines et préparez-vous à lui dire la vérité afin de préserver la confiance qui règnera au sein de votre famille. N'oubliez jamais cette vérité : votre enfant a le droit et le besoin de savoir qu'il a été adopté.

Une autre difficulté rencontrée par bon nombre de futurs adoptants est de trouver auprès de leur entourage un écho juste à leurs préoccupations. Nombre de réflexions témoignent du fait que l'adoption est un sujet mal connu, voire encore tabou.