Toutes les techniques de Procréation médicalement assistée (PMA)

P.M.A., "Insem", F.I.V., I.C.S.I., G.I.F.T., Faites le point sur ces techniques de procréation médicalement assistée ...


Toutes les techniques de Procréation médicalement assistée (PMA)

Le traitement de la stérilité dépend de sa cause. Lorsqu'une stérilité ne peut être guérie ou que la cause n'a pas pu être décelée, divers moyens d'insémination ou d'implantation permettent aujourd'hui la grossesse.

Précisons que la procréation médicalement assistée ou P.M.A se trouve à l'origine d'effets secondaires et de complications au premier rang desquelles figurent les grossesses multiples. Le couple doit donc veiller à être correctement informé et participer autant que possible aux décisions importantes. Les résultats ne sont pas immédiats. Il faut savoir donner du temps au temps. La procréation médicalement assistée (P.M.A) concerne l'ensemble des techniques qui permettent d'obtenir une grossesse sans rapport sexuel ainsi que les actes qui précèdent et suivent cette assistance médicale.

Rappelons que le moyen le plus simple pour augmenter les chances de fécondation consiste à conseiller davantage de rapports sexuels à un couple, en lui précisant les moments de fécondation optimale.

L'induction ovarienne

L'induction d'ovulation ou stimulation ovarienne est un traitement hormonal d'une durée de 5 jours qui a pour objectif de favoriser la croissance d'un ou plusieurs follicules.

Cette stimulation permet d'assurer la maturation des follicules et donc des ovocytes fécondables. Ce traitement est proposé aux femmes souffrant de problèmes d'ovulation d'origine hormonale ou dystrophique. Il peut être la première étape à une procréation médicalement assistée(P.M.A) plus avancée.

La technique de procréation médicalement assistée (P.M.A) est un traitement d'une efficacité surprenante et a fait le bonheur de milliers de femmes. Le produit pharmaceutique le plus utilisé dans le traitement de l'

anovulation

semble être le citrate de clomifène. Des injections de l'hormone HCG, HMG ou FSH peuvent s'avérer efficaces dans certains cas précis. Récemment, une thérapie à l'aide d'une pompe délivrant des doses pulsatiles de gonadotrophines GnRH a été développée. Elle a pour avantage majeur de réduire le risque d'une grossesse multiple.

Procréation médicalement assistée : L'insémination artificielle

L'insémination artificielle consiste à introduire les spermatozoïdes directement dans l'utérus ou dans le col de l'utérus juste avant l'ovulation. L'intervention est indolore. Le cheminement des spermatozoïdes jusqu'à l'utérus (ou à son col) est ainsi évité.

  • Technique de procréation médicalement assisté par Insémination artificielle avec sperme du conjoint : IAC

Si le sperme du partenaire contient suffisamment de spermatozoïdes, il peut être utilisé après avoir été recueilli, lavé, filtré et séparé des formes anormales.

Cette méthode peut être utilisée en cas d'anomalie du nombre de spermatozoïdes dans le sperme, de leur mobilité, de leur morphologie ou en cas d'anomalie du volume du sperme ou encore d'éjaculation anormale ou d'impuissance.

  • Technique de procréation médicalement assisté par Insémination artificielle avec sperme du donneur : IAD

Si le sperme du partenaire ne contient aucun spermatozoïdes ou bien pas assez, l'insémination peut être réalisée avec le sperme d'un donneur anonyme que les médecins spécialisés se procurent dans les banques de sperme. Cette méthode est utilisée en cas d'

azoospermie

, de maladies génétiques héréditaires, maladie infectieuse. L'utilisation du sperme d'un autre homme peut poser des problèmes éthiques à certains couples et susciter des incertitudes :

  • "Qui est-il ?"
  • "Comment est-il ?"
  • "Qui est le vrai père ?"
  • "L'anonymat est-il tout à fait fiable ?"
  • "Serais-je un père illégitime ?"

Ces questions peuvent être angoissantes, mais vous serez, vous et votre partenaire, seuls à décider, mais votre position devra être définie avant le début de la fécondation artificielle.

Remarque : A l'heure actuelle, l'insémination artificielle intra-cervicale a tendance à être abandonnée au profit de l'insémination intra-utérine, technique de procréation médicalement assistée très efficace.

Procréation médicalement assisté : I.C.S.I

L'I.C.S.I. (ou injection intracytoplasmique de spermatozoïdes) est une technique récente qui consiste en une micro-injection d'un spermatozoïde unique, prélevé dans l'éjaculat, directement dans le cytoplasme de l'ovocyte maternel prélevé par ponction. L'œuf fécondé in vitro, c'est à dire en laboratoire, est ensuite replacé dans les trompes.

Procréation médicalement assisté : G.I.F.T.

Le G.I.F.T. (ou transfert de gamète intratubaire) est une technique qui consiste à injecter directement dans la trompe le mélange du sperme (du partenaire ou d'un donneur) et des ovules prélevés chez la femme.

Technique de procréation médicalement assistée(PMA), cette intervention vise à recréer les conditions naturelles de la fécondation dans le corps de la femme. Ce procédé évite de devoir recourir à un laboratoire ultra sophistiqué (F.I.V.) et à des techniques de cultures complexes.

Techniques diverses de procréation médicalement assistée

Certaines techniques de procréation médicalement assistée( PMA ) encore à l'étude ont pour objectif d'implanter

in vitro

une cellule masculine "souche" unique c'est à dire une cellule non achevée qui correspond au tout premier stade du développement du spermatozoïde. Ce serait là une réponse l'

azoospermie.