Hypertension artérielle : quelles conséquences pendant la grossesse ?

L'hypertension peut avoir de graves conséquences sur le bon déroulement de la grossesse. Il est à noter que 10 à 15 % des femmes enceintes en souffrent. Elle peut se déclarer lors d’examens inhérents à la grossesse ou tout simplement avant de tomber enceinte.


hypertension grossesse

Sommaire

  1. L’hypertension indépendante de la grossesse

  2. L’hypertension liée à la grossesse

  3. Quand consulter en urgence ?

  4. Les examens et traitements

L’hypertension indépendante de la grossesse

Une maladie chronique comme l’hypertension implique qu’une femme, souhaitant concevoir, doit consulter son médecin. Il est indispensable de le faire avant même le début de la grossesse. Le médecin pourra alors évaluer l’impact de la maladie sur son déroulement.

Dans le cas d’une hypertension, il vérifie que les médicaments à prendre pour contrôler la maladie sont bien compatibles avec la grossesse. Par exemple, les inhibiteurs d’enzymes de conversion de l’angiotensine peuvent être à l’origine de malformations rénales.

La grossesse d'une femme souffrant d'hypertension est bien entendu suivie de très près. La maladie ne pose pas de problème si elle est à la fois isolée et maîtrisée. Toutefois, l'hypertension peut aussi être à l’origine de complications de grossesse comme :

Associée à une albuminurie et à des œdèmes, elle provoque une toxémie gravidique, autrement appelée pré-éclampsie.

L’hypertension liée à la grossesse

Lorsque l'hypertension est liée à la grossesse, c'est après la 20e semaine qu'elle fait son apparition. Elle va poser un problème au fonctionnement du placenta :

  • une mauvaise circulation sanguine due à une compression des artères,
  • des lésions, etc.

Dans ces conditions, on parle d’hypertension gravidique ou de toxémie gravidique. Il s'agit quand bien même de la première cause de morbidité et de mortalité prénatale. Une présence élevée d'albumine dans les urines, l’apparition soudaine d’importants œdèmes alerteront le médecin.

Quand consulter en urgence ?

Pendant la grossesse, les femmes ne présentent en général pas de symptômes d'hypertension. Le plus souvent, c'est un examen médical qui permet de déceler la maladie. Toutefois, il existe certains signes permettant de vous alerter :

  • des maux de tête,
  • un gonflement des mains, du visage ou de votre silhouette en général,
  • des bourdonnements dans les oreilles,
  • des troubles de la vue,
  • une augmentation soudaine du poids,

Dès lors que l'un d'entre eux se manifeste, vous devez très rapidement vous rendre chez votre médecin.

Les examens et traitements

Afin de protéger la santé de la future maman et de son bébé, la pratique de certains examens sera de mise :

  • des examens sanguins,
  • des tests d'urine,
  • une prise de tension,
  • des échographies dont la doppler afin de vérifier votre état de santé et celui de bébé.

Dans le cas où la situation s'aggrave, il est nécessaire de programmer l'accouchement. Dans le cas contraire, c'est-à-dire en l’absence de gravité particulière, un traitement vous sera prescrit :

  • du repos à la maison et une réduction considérable des activités,
  • pour restaurer une pression artérielle normale, un traitement antihypertenseur sera mise en œuvre.

D'autre part, limiter la prise de poids, avoir une alimentation variée et équilibrée et faire de l'exercice physique peuvent réduire le risque de développer une hypertension avant la grossesse.