Grossesse & beauté : quel comportement adopter ?

La peau de la femme enceinte est sensible. Il est important d’adapter sa routine beauté durant cette période d’anarchie hormonale.


Grossesse & beauté : quel comportement adopter ?

Certains problèmes de peau résultent des chamboulements hormonaux, de la fatigue et de la prise de poids dus à la grossesse.

Chaque femme réagit de façon différente à la grossesse. D’après la dermatologue Nina Roos "C'est un peu quitte ou double. Certaines femmes enceintes vont avoir la peau plus sèche ou plus grasse. D'autres verront leurs problèmes cutanés (psoriasis, eczéma...) s'aggraver ou s'améliorer. Certaines au contraire auront un teint plus éclatant."  

La majorité des femmes a la peau plus sensible et réactive pendant la grossesse. Pour prévenir ce risque, il faut adapter sa routine beauté avec des produits ne représentant aucun risque pour la mère et l’enfant.

Limiter les produits cosmétiques

"Certaines substances chimiques employées dans les produits de beauté peuvent être nocives pour le bébé à naître, ajoute-elle. C'est le cas des parabens, des phtalates ou des nanoparticules car la peau de la future maman n'arrête pas tout." déclare Delphine Dubos, sage-femme. L'aluminium présent dans de nombreux déodorants fait également partie des composants à éviter durant la grossesse. 

Décrypter les étiquettes

Les étiquettes des produits de beauté possèdent de trop nombreux ingrédients. Il faut privilégier ceux qui en ont le moins. "Pour les savons par exemple, choisissez les en version pain plutôt qu'en gel car il y a moins d'additifs, note Delphine Delbos. Pour les soins hydratants corporels, optez pour des huiles végétales qui ont peu de composants. Et fiez-vous à certains labels comme Cosmébio, Ecocert, Nature et Progrès...", indiqués sur les produits concernés. 

Les cosmétiques à éviter

Certains produits sont à stopper net pendant la grossesse. "C'est le cas des crèmes contenant du rétinol ou de la vitamine A acide comme certaines crèmes antirides ou anti-acné, précise le Dr Nina Roos. Les composants de ces produits, quand ils sont ingérés, peuvent entraîner des malformations foetales. Un risque non prouvé pour les cosmétiques mais par précaution, mieux vaut les éviter.

Aussi, il vaut mieux ne pas utiliser d’huiles essentielles pures ou contenues dans des produits de beauté car leurs principes actifs peuvent représenter un risque pour le bébé.