Coloration des cheveux pendant la grossesse : un danger pour bébé ?

Peut-on se faire une coloration des cheveux pendant la grossesse ? Et une coloration des cheveux enceinte est-elle dangereuse pour bébé ?


coloration cheveux grossesse

Faire une coloration enceinte

Beaucoup de femmes ont l'habitude de se colorer les cheveux et se demandent si elles peuvent continuer à le faire au cours de leur grossesse. Rassurez-vous, il n'y a pas de contre-indications à colorer les cheveux durant cette période, d'autant plus si les colorations ne contiennent pas d'ammoniaque. Cependant, il est vivement conseillé d'avertir votre coiffeur que vous êtes enceinte car il devra peut-être adapter les produits, les dosages, en fonction de votre grossesse.

Il se peut également que vos cheveux ne réagissent pas tout à fait de la même manière que d'habitude, du fait de la grossesse. Vos cheveux étant malgré tout influencés par votre état, pensez à espacer vos permanentes, colorations.
 
Optez plutôt pour des mèches ou un balayage car ils permettent d'attendre plus longtemps avant de recommencer le traitement. Votre coiffeur vous conseillera certainement de façon judicieuse, demandez-lui donc son avis.
 
Essayez cependant de ne pas abuser de ce genre de traitement au cours de la grossesse. En effet, il faut préserver au mieux la qualité des cheveux.

Pourquoi la coloration des cheveux pendant la grossesse est plutôt déconseillée ?

Les colorations contiennent des produits chimiques (solvants, décolorants, ...) qui peuvent être très toxiques pour la maman et le bébé. Ces produits toxiques sont susceptibles de passer à travers le cuir chevelu et par les voies respiratoires, puis sont capables de franchir la barrière du placenta via la circulation sanguine. De plus, les colorations peuvent provoquer des allergies à la femme enceinte. Eh oui, les colorants capillaires peuvent être de sacrés allergènes. Alors pendant la grossesse, faites doublement attention !
 
Ensuite, un autre risque est de trop faire de coloration capillaire, ce qui peut faire augmenter le risque de la sensibilisation du cuir chevelu et d’allergies.
 
Puis, passé le premier trimestre, il est préférable de faire des mèches ou une coloration végétale 100% bio. Attention toutefois, comme toute coloration, même si celle-ci est bio, elle peut contenir des produits chimiques.

Les alternatives

Pour la première alternative, vous pouvez utiliser des shampooings colorants. Ils contiennent des pigments capables de raviver la couleur. En utilisant cette technique, vos cheveux seront moins ternes et si vous avez des cheveux blancs, ils pourront être cachés. Colorer ses cheveux de cette manière est temporaire, en effet, la coloration peut durer quelques semaines voire plusieurs mois selon le shampooing que vous avez utilisé. La couleur s'atténue au fil des lavages.

Ensuite, concernant la deuxième alternative, vous pouvez vous diriger vers des sprays colorants pour des retouches en racines. Le spray s'applique donc sur les racines lorsque vos cheveux ont repoussé après la coloration. Le spray permettra de cacher vos repousses et peut également être appliqué pour cacher les cheveux blancs si vous en avez. Par contre, le spray colorant dure seulement jusqu'au prochain lavage de cheveux.