Est-il possible de faire l'amour lorsqu'on est enceinte ?

Y a-t-il des contre-indications aux relations sexuelles durant la grossesse ? Peut-on faire l'amour comme on le souhaite lorsqu'on est enceinte ?


amour enceinte

Voilà une question que se posent presque toutes les futures mamans et qui semble de moins en moins tabou. Enceinte, il n'y pas de contre-indications à avoir des relations sexuelles, sauf quelques rares exceptions.

Cependant, à cette question, on ne peut répondre ni par oui, ni par non, car tout dépend de la façon dont se déroule la grossesse et le passé médical de la future maman.

Faire l'amour enceinte : contre-indications médicales

Il y a certains cas qui nécessitent une plus grande précaution, c'est-à-dire une diminution de la fréquence des rapports sexuels. Mais alors quand faut-il limiter les rapports sexuels ?

  • si vous avez des petits saignements réguliers dans les jours qui précèdent
  • en cas de placenta praevia -inséré en bas de l'utérus
  • quand il existe des risques d'accouchements prématurés et si vous avez eu des fausses couches à plusieurs reprises
  • si dans les dernières semaines qui précèdent la date présumée de votre accouchement, vous avez des contractions utérines sérieuses qui pourraient annoncer un accouchement prématuré
  • si votre col de l'utérus est déjà ouvert

 

Vous ne faites pas partie de ces catégories de femmes visées ?

Vous ne faites pas partie des catégories de femmes visées ci-dessus ? On peut alors considérer qu'il n'y a aucune contre-indication à entretenir des rapports sexuels réguliers.

De plus, si vous constatez un jour, après avoir eu un rapport, de légers saignements, ne vous inquiétez pas. Le col de l'utérus étant fragilisé pendant la grossesse. Il n'est pas anormal que vous perdiez quelques gouttes de sang. Pour savoir s'il y a lieu de consulter en urgence, mettez un tampon et retirez-le après une heure. S'il est tout ensanglanté comme lors de vos règles, foncez aux urgences.

Faire l'amour enceinte : pas de panique !

N'ayez crainte ! Le bébé est extrêmement bien protégé dans l'utérus, entouré de liquide amniotique. Le pénis ne peut en aucune manière l'atteindre et lui faire mal.

Rappelons que des rapports sexuels raisonnablement fougueux ou une pénétration profonde ne peuvent pas entraîner une fausse couche. Votre enfant a au contraire besoin de sentir que ses parents s'aiment et soient heureux.

Chaque couple trouvera le rythme qui lui convient selon le désir de chacun. Il est certain que les petits malaises tels que les nausées du premier trimestre entraînent des variations de désir. Le second trimestre est souvent vécu comme une période d'épanouissement sexuel.

Grossesse et appétit sexuel : pas de règle en la matière !

Pendant leur grossesse, certaines femmes enceintes n'ont plus envie de faire l'amour. D'autres en revanche s'épanouissent complètement !

Certaines d'entre vous vont voir leur appétit sexuel décupler pendant leur grossesse. Elles adoreront alors faire l'amour parce que l'inondation hormonale rend votre corps particulièrement réceptif au désir.

Rôle joué par les hormones durant la grossesse en termes d'appétit sexuel :

  • Votre vagin : l'inondation hormonale rend le vagin plus souple, plus humide, ce qui intensifie les sensations durant l'amour.
  • Votre clitoris : l'afflux de circulation sanguine autour du clitoris et de la vulve peut exacerber votre sensibilité et votre désir sexuel.
  • Vos seins : l'hypersensibilité de vos seins qui, au début de la grossesse peut être pénible, va vite se transformer en atouts. C'est le moment de suggérer à votre homme de suçoter vos mamelons avec de douces et petites aspirations afin de les préparer à l'allaitement. C'est un soin tout à fait érotique qui peut servir de préliminaires.