La masturbation pendant la grossesse: est-ce une bonne idée?

Faut-il se masturber lorsqu'on est enceinte ? Bonne ou mauvaise idée ? Y a t-il des dangers à pratiquer la masturbation pendant la grossesse?

 


masturbation grossesse

Masturbation et grossesse : les bienfaits 

Nombreuses sont les femmes qui, au cours de leur grossesse ont une augmentation de leur désir sexuel. En effet, l'appareil génital est plus sensible car le sang circule plus vite lorsqu'on est enceinte.

Cependant, le ventre grossit et il est parfois difficile de réaliser toutes les positions sexuelles. Il faut donc s'adapter à son corps. De plus, votre homme peut avoir peur de faire mal au bébé en pratiquant la pénétration. Les relations sexuelles peuvent donc devenir compliquées.

Ainsi, la masturbation peut être privilégiée et contrairement aux idées reçues, il a de nombreux bienfaits :

  • cela vous assure une activité sexuelle sans avoir de pénétration
  • c'est un bon moyen pour se détendre (ce qui est crucial pendant la grossesse)
  • cela favorise la dilatation du vagin, ce qui peut faciliter par la suite votre accouchement

Ainsi, lorsque la pénétration devient impossible, la masturbation peut s'avérer être la meilleure solution pour prendre du plaisir malgré la grossesse. Surtout en fin de grossesse, cela est même recommandé !

Masturbation et grossesse : Attention à bien la pratiquer 

Il est important de prendre quelques précautions avant de pratiquer la masturbation enceinte. En effet, l'hygiène sera l'élément primordial avant toute manipulation de votre appareil génital. Il sera donc déconseillé d'utiliser des sextoys ou tout autre appareil à introduire dans le vagin pour éviter les bactéries. 

Privilégiez vos doigts, vos mains propres ou si vous préférez pratiquer la masturbation à deux, optez pour les doigts de votre partenaire !

Grossesse ne rime pas avec abstinence :

La masturbation chez les femmes reste encore un sujet tabou. Alors si vous ressentez des blocages et si votre sexualité devient un problème durant la grossesse, n'hésitez pas à faire appel à un sexologue, il pourra vous donner des conseils.

Ce n'est pas parce que vous êtes enceinte que vous n'avez plus le droit d'avoir une sexualité !