Vivre avec un animal diminuerait le risque d'allergie et d’asthme chez l’enfant

Selon une étude américaine, les femmes vivant au contact d’un animal de compagnie durant leur grossesse auraient moins de risque d'accoucher d'un enfant souffrant d'allergies ou d'asthme.


Vivre avec un animal diminuerait le risque d'allergie et d’asthme chez l’enfant

En effet, selon une équipe du Henry Ford Hospital de Detroit aux Etats-Unis, vivre avec un animal de compagnie durant sa grossesse réduirait sensiblement les risques pour l’enfant de souffrir d’allergies ou d’asthme

Des chercheurs ont suivi chez 1063 enfants (de 0 à 2 ans) le taux d'anticorps IgE des bébés, des molécules qui sont associées au développement de l'allergie et de l'asthme.

Alors que les animaux peuvent être une source de réelles allergies, les tests ont démontré qu’une exposition à travers la mère pourrait de la même manière empêcher l'organisme du futur enfant de sur-réagir à d'éventuels allergènes.

En effet, les mères qui ont déclaré avoir été aux contacts des animaux durant leur grossesse présentaient moins de risque d’accoucher d’un enfant souffrant d’allergies ou d’asthme.

Selon le Dr Christine Cole Johnson, l’auteur principal de l’étude, « une exposition diverse et large à une grande variété de micro bactéries à la maison et durant le processus de naissance influence le développement du système immunitaire de l’enfant »
 

Toutefois, même si vos animaux vous apportent beaucoup d’amour, ils peuvent également vous apportez certaines maladies transmissibles de l'animal à l'homme (comme la Toxoplasmose). Et inversement.
Bien que ces maladies restent rares et le plus souvent bénignes, les zoonoses peuvent avoir des conséquences dramatiques chez la femme enceinte et chez le bébé.

Mais pas de panique ! Quelques précautions très simples, ainsi qu’une bonne hygiène, suffiront à vous mettre à l’abri tout en profitant de votre fidèle compagnon et de vivre votre grossesse en toute sécurité.

Nos recommandations

- Lavez-vous soigneusement les mains après tout contact avec votre animal
- Ne mangez pas lorsque vous manipulez votre animal
- Evidemment, ne l'embrassez pas durant votre grossesse
 

Pour éviter la Pasteurellose (petite bactérie qui élit domicile dans les gencives des chiens et des chats) :

Durant votre grossesse, évitez de jouer, de chahuter ou toutes autres actions susceptibles d’amener votre animal à vous griffer ou vous mordiller.
En cas de griffures ou de morsures de la part de votre animal, même légères, nettoyez à l’eau et au savon pendant cinq minutes au moins (temps nécessaire pour éliminer la plupart des bactéries).
 

Si vous avez un chat à la maison :

- Ne vous occupez pas de la litière ! (cause de Toxoplasmose) Demandez à votre compagnon de s'en charger.
Dans le cas où vous seriez seule, portez des gants en latex et lavez-vous soigneusement les mains après l'avoir touchée.
- Changez la litière le plus souvent possible (tous les jours dans l'idéal). En effet, les cellules contenant le parasite ne sont pas infectieuses durant les premières 24 heures.
- Lavez-vous systématiquement et soigneusement les mains après avoir caressé ou manipulé votre chat
- Ne dormez pas avec votre chat et ne le laissez pas monter sur le lit.
 

Si vous avez un Reptile, gare à la salmonellose :

Dans « le meilleur des cas », cette bactérie peut causer une gastro-entérite. Mais dans les cas les plus graves elle peut causer une septicémie.
Chez la femme enceinte, la salmonellose peut être à l'origine d'un avortement spontané.
Donc prudence ! D’autant plus qu'il suffit de toucher votre animal, puis de porter ses mains à la bouche pour être contaminé.

Plusieurs gestes s'imposent pour vivre sa grossesse en toute sécurité :

- Ne le laissez pas se promener dans la maison. Il peut "semer" des salmonelles sur son passage
- Ne le baignez pas dans l'évier de la cuisine
- Ne videz pas l'eau de son aquarium dans l'évier de la cuisine
- Ne nettoyez pas l'aquarium, le terrarium ou tout matériel dans l'évier ou près d'une surface en contact avec des aliments
- Veillez à désinfectez immédiatement et soigneusement à l'eau de javel le bac dans lequel vous nettoyez ce qui lui appartient

En cas de questions ou de doutes, n’hésitez-pas à contacter votre gynécologue ou votre médecin.