Grossesse : bébé réel et bébé imaginaire, entre fantasme et réalité

Chaque femme enceinte a tendance à imaginer un bébé parfait, fantasmé, pendant sa grossesse. Quitte à être déçue ?

Grossesse : bébé réel et bébé imaginaire, entre fantasme et réalité

Existe-t-il une différence entre le bébé que vous aurez et celui que vous imaginez tout au long de votre grossesse?

Les notions de bébé réel, imaginaire relèvent des théories analytiques, de la psychanalyse.

En simplifiant, on peut dire que le bébé imaginaire est celui que se représente la future mère. Elle lui prête des qualités, des caractéristiques, fait des projets pour lui.

Tandis que le bébé de la réalité est le bébé réel, concret, qu'elle porte et tiendra dans ses bras.

L'échographie est souvent la première forme d'intrusion des fantasmes de la future maman à l'égard de son bébé. On l'appelle parfois IVF, comme interruption volontaire de fantasme.

Un exemple :

la future mère apprend que le bébé qu'elle porte est un garçon ou une fille. Cette information sera confrontée à ses rêves, désirs de future mère. Ce sera aussi une première déception ou une première joie.

Vous pouvez consulter des auteurs comme Monique Bydlowski ou Lebovici, pour en savoir plus sur ce thème passionnant.

Grossesse nerveuse

Pour toutes les femmes qui approchent de la trentaine d'années, une sorte de compte à rebours se met à tourner. Cette horloge biologique engendre très souvent une période de remise en question tant sur le plan personnel que professionnel.

Cela génère également une source d'inquiétude lorsqu'on n'a pas encore eu d'enfant : le couple vieillit, les chances de tomber enceinte deviennent plus faibles et les risques de mener une grossesse à risques, eux, deviennent plus importants.

Certaines femmes, bien engagées sur le plan professionnel, reportent sans cesse l'échéance par peur de perdre ce qu'elles ont si durement acquis. Alors, le temps passe et le choix de faire un enfant devient de plus en plus difficile.

Il peut arriver que ce désir d'enfanter conjugué à l'angoisse provoque, chez une femme, ce qu'on nomme une grossesse nerveuse.

Ce phénomène psychique provoque, chez la femme, peu importe son âge, et malgré l'absence de rapports sexuels ou de fécondation, les mêmes symptômes que ceux d'une grossesse :

  • arrêt des règles
  • vomissements
  • prise de poids
  • nausées
  • seins douloureux
  • ...

La grossesse nerveuse résulte généralement d'un problème pouvant causer le désir ou la peur d'être enceinte.

Il revient alors au médecin traitant de rechercher les causes de ce problème, de les analyser et, par la suite, d'entreprendre une thérapie avec sa patiente afin d'éviter que ce phénomène se reproduise.