La couvade, la grossesse des pères

La couvade de l'homme, vous connaissez ? Pendant la grossesse, il arrive que certains papas prennent parfois presque autant de poids que la future maman, dorment mal, s'inquiètent pour tout, s'agacent, perdent leurs repères… Comment les aider ? Voici nos conseils :


La couvade

La couvade de l'homme, qu'est-ce que c'est ?

Ce qu'on appelle aujourd'hui la couvade ou « grossesse nerveuse » désigne un ensemble de symptômes bien réels ressentis par les futurs papas. Ceux-ci apparaissent généralement à la fin du premier trimestre et connaissent un pic à la fin du troisième. Fort heureusement, ils disparaissent après la naissance.

Selon les études, le phénomène toucherait de 10 % à 30 % des pères. Les symptômes de la couvade ressemblent étrangement à ceux de la grossesse : nausées, fringales, prise de poids, troubles digestifs, maux de tête, insomnies, variation de l'humeur, hypersensibilité et parfois même augmentation du taux de prolactine (l'hormone qui provoque la lactation) …

Ces futurs papas souffrant de couvade ne sont pas épargnés, tout y passe ! Voilà pourquoi il est important que l’on considère ce symptôme avec le plus grand intérêt.

Les syndromes de la couvade

La couvade se définit par l’apparition chez le futur papa de symptômes physiques ou émotionnels qui rappellent les désagréments ou particularités typiques de la grossesse durant la grossesse de sa partenaire. Certains futurs papas vont même jusqu’à ressentir des douleurs comparables à des contractions le jour de l’accouchement… Bref, nos petits hommes n’ont pas fini de nous surprendre !

Généralement, les symptômes apparaissent au premier trimestre, disparaissent en grande partie au second et reviennent au troisième pour disparaître souvent à la naissance du bébé ou peu de temps après.

Les symptômes physiques les plus fréquents sont des nausées, des vomissements, des brûlures d’estomac, un changement d’appétit, des maux de dents, une prise de poids (parfois allant jusqu’à 10 ou 15 kg !), des envies alimentaires, de la diarrhée et même des douleurs abdominales.

Certains futurs papas peuvent aussi éprouver des symptômes qui nuisent à leur bien-être psychologique, par exemple des sautes d’humeur, de la nervosité, de l’irritabilité et des problèmes de concentration.

Pour quelles raisons font-ils une couvade ?

De nombreux cas de figures rentrent en compte :

- Certains experts estiment que la « couvade » répond à un besoin inconscient chez certains hommes de participer pleinement à la grossesse et l’accouchement de leur conjointe. Ainsi, cette grossesse « virtuelle » permettrait de créer un lien symbolique fort entre le bébé à naître et le futur papa, qui se sent parfois un peu mis à l’écart pendant ces neuf mois.

- Plusieurs psychologues pensent également que par ce processus, les futurs papas acceptent leur paternité, et font preuve d’empathie envers leur compagne, en souffrant des mêmes maux, et en traversant les mêmes épreuves.

- Tandis que d’autres spécialistes penchent plutôt pour une représentation physique de leur jalousie. De fait, le futur papa ferait tout pour « se faire remarquer » et détourner un peu l’attention de l’entourage du ventre de la future maman.

Une chose est sûre, c’est que ce syndrome de « couvade » survient surtout chez des hommes qui s’impliquent beaucoup durant la grossesse de leur compagne et dans la naissance de bébé.

Est-ce grave ?

Rassurez-vous, il n’y a rien de grave à cela ! D'ailleurs, les seuls souvenirs de votre homme ayant contracté une couvade seront uniquement vos nombreuses histoires et ses quelques kilos en trop. Un seul remède à ce syndrome de couvade : la naissance de bébé !

Si toutefois vous avez des questions ou des inquiétudes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant ou à un psychologue.