Grossesse : La PEUR de prendre du poids !

Lorsqu'on tombe enceinte, on a peur de se laisser aller et d'accumuler les kilos en trop. Arrêtez de stresser, il est tout à fait normal de prendre du poids durant les 9 mois de grossesse. Afin de vous rassurer sur le sujet faisons le point sur toutes les idées préconçues qu'on se fait, concernant notre prise de poids lorsqu'on est enceinte.


Grossesse : La PEUR de prendre du poids !

1- Enceinte : J'ai l'impression d'avoir encore plus faim qu'avant !

C'est vrai ! La grossesse entraîne des changements hormonaux dans votre corps qui a tendance a augmenté votre appétit. Vous augmenterez tout naturellement la taille de vos rations alimentaires, et parfois sans même vous en rendre compte. Mais attention toutefois à ne pas tomber dans l'excès !

2- Enceinte : Il faut manger pour deux !

C'est faux !  Il ne faux pas manger plus mais manger mieux. Faites plus attention à votre alimentation, prenez les apports nutritionnels qui vous sont nécessaires ainsi qu'à votre bébé. Votre appétit devrait progressivement se réguler selon l’apport énergétique dont vous avez besoin.

Veillez à avoir une alimentation équilibrée. Mangez plus de fruits et légumes, si ce n'était pas dans vos habitudes alimentaire. Abusez des laitages sous toutes ces formes, mangez vos viandes bien cuites, ainsi que du poisson, des céréales complètes… Évitez les aliments trop gras et trop sucrés ou sans intérêt nutritionnel particulier... sans toutefois vous empêcher des petits plaisir !

3- Enceinte : On prends 1 kilo par mois !

C'est faux ! Notre prise de poids lors de la grossesse n'est pas régulière et si elle suit une courbe acsentionnelle, elle varie en fonction des différents stades de la grossesse.

Au premier trimestre : La prise de poids est plutôt faible. Certaines femmes peuvent même perdre du poids au tout début lorsqu‘elles ont des nausées voire des vomissements.

Au deuxième trimestre : C'est au court de ce trimestre que les futures mamans vont ressentir des besoins de fringales ou leurs fameuses « envies ». Ne vous privez pas, mais attention aux grignotages : mieux vaut fractionner les repas (quatre ou cinq petits repas) et ne pas se jeter sur le sucré. Au sixième mois, il est bien d'avoir pris 6 kilos, pas moins. Si vous avez un ou deux kilos supplémentaires, ce n’est pas très grave, mais si vous voyez votre courbe de poids s’envoler, discutez-en avec votre médecin.

Au troisième trimestre : Il est admis que la prise de poids est désormais d’1 kilo à 1,5 kilo par mois en moyenne, soit une prise de poids totale en fin de grossesse de 9 kilos à 12 kg. Cette prise de poids convient parfaitement à la maman et au bébé.

Attention ! Ne vous relâchez surtout pas dans les dernières semaines de votre grossesse car c'est la période la plus traître. Vous êtes arrêtée, plutôt inactive et vos pulsions alimentaires sont parfois difficiles voire impossible à refréner. C'est à ce moment là que la prise de poids peut devenir spectaculaire. Restez vigilante !

4- Enceinte : Répartition du poids "moitié pour la maman, moitié au bébé" !

C'est faux ! Les kilos pris vont se répartir de manière différente et inégal à maman et à bébé.

Généralement bébé va hériter d'environ 3 à 4 kg. Quand à la maman elle va prendre environ:  900 g dan l'utérus, 500 g dans le placenta, 400 g dans les seins, 1,5 kg de volume sanguin, 2 à 3 kg de réserves lipidiques et enfin 2 kg de rétention d'eau.

Pour information : Une partie des kilos sert à la constitution d’une réserve de graisse qui sera utilisée lors de l’allaitement.

5- Enceinte : La prise de poids est différente d’une femme à l’autre !

C'est vrai ! Toutes les femmes sont différentes. Et chacune vivra sa prise de poids durant la grossesse différemment. Pourtant, il existe des variables qui permettent d’estimer la prise de poids souhaitable selon les femmes. Pour faire une estimation de votre prise de poids "idéale", référez-vous à votre indice de masse corporelle (IMC) d'avant votre grossesse calculé selon la formule de Lorenz . C’est-à-dire : (taille -100) - (taille -150) / 2,5

Selon votre IMC la prise de poids recommandée est de :

Jusqu’à une IMC de 18 : Maximum 20 kg
​IMC de 19 à 22 : Environ 15 kg
IMC de 22 à 23 : Autour de 12 kg
Plus de 24 d'IMC : L'idéal est de ne pas dépasser les 10 kg

Ceci n'est bien sûr qu'à titre indicatif, referez-vous à votre médecin pour estimer votre prise de poids idéale en fonction de votre état de santé !

6- Enceinte : Je ne prend pas trop de poids mais je me méfie des vergetures !

C'est vrai ! Si vous grossissez moins, les risques de vergetures sont réduits. Cependant, d'autres facteurs interviennent dans la formation de ces marques disgracieuses. Le cortisol (hormone de grossesse) peut par exemple en provoquer dès le début de la grossesse. La jeunesse de la peau et sa fermeté sont aussi des facteurs augmentant le risque d'apparition des vergetures : alors prenez soin de votre peau.

7- Enceinte : Il n'y a pas de risques à prendre du poids durant la grossesse !

C'est faux ! Il est tout à fait normal de prendre du poids pendant une grossesse mais il faut éviter les excès. Car non seulement les kilos superflus seront difficile à perdre après l'accouchement et pourront avoir une incidence sur votre humeur, votre moral et favoriser le baby blues. De plus, une prise de poids trop importante est aussi un facteur déterminant dans la genèse diabète gestationnel. N'oubliez pas non plus qu'avec quelques kilos de trop pendant votre grossesse, vous risquez de vous fatiguer plus vite et de souffrir de douleurs lombaires.

8- Enceinte : Si j'ai une surcharge pondérale avant ma grossesse, cela peut compliquée les choses !

C'est vrai ! Un surpoids complique l'arrivée de la grossesse car elle a une influence sur l'équilibre hormonal et sur les cycles d'ovulation. En plus, une surcharge pondérale avant la grossesse prédispose la future maman à :

Un risque de fausses-couche plus élevé lors du premier trimestre.
Plus de problème d’hypertension artérielle.
Un fort risque de diabète gestationnel.
Un taux de césariennes plus fréquent.

Bonne nouvelle toutefois, malgré une dernière idée reçue, le surpoids avant la grossesse n'aurait aucune influence sur le risque de prématurité du bébé.


Source : aufeminin.com