Enceinte : les précautions à prendre au travail

Enceinte, votre organisme se modifie pour faire face à de nouveaux besoins. L'ensemble de ce processus est fatiguant et ne vous permet pas de récupérer aussi facilement qu'avant.


Enceinte : les précautions à prendre au travail

Enceinte, évitez à tout prix l'épuisement, car la fatigue et le surmenage sont un facteur important d'accouchements prématurés.

  • Votre vie professionnelle, effectuée dans des conditions normales, n'est pas incompatible avec la grossesse. Tant que votre médecin ne vous prescrit pas un arrêt de travail préventif, continuez à travailler. Certaines d'entre vous éprouvent beaucoup de plaisir à se rendre à leur poste de travail, montrant fièrement leur gros ventre.

Toutefois certaines conditions de travail sont physiquement éprouvantes et augmentent le risque d'un accouchement prématuré. Dans ce cas, demandez un horaire aménagé, essayez d'obtenir un changement de poste temporaire, et sinon arrêtez de travailler.

  • Quant aux tâches ménagères, c'est le moment où jamais de commencer un partage équitable au sein du couple. Porter les courses de ménages, le linge mouillé, monter les escaliers, suspendre de nouvelles tentures peuvent augmenter les contractions utérines.
  • Généralement, la grossesse est l'occasion de déménager. Laissez votre conjoint porter les caisses et les objets lourds. Contentez-vous de mettre les petits objets et les vêtements dans les caisses, asseyez-vous et donnez les ordres. Laissez votre conjoint peindre ou tapisser la chambre de bébé.

Les peintures et produits toxiques

Faites attention à ne pas respirer des produits toxiques : peintures, détachants, pesticides. Celles d'entre vous qui travaillent dans une fabrique de produits chimiques et qui manipulent des produits toxiques doivent changer de poste pendant toute la durée de leur grossesse.