Voyager pendant sa grossesse

Bébé sera bientôt parmi vous, mais en attendant son arrivée, ne boudez pas votre plaisir ! Prenez du temps pour vous et pour vous ressourcer. Et pour cela, quoi de mieux qu'un petit voyage ? Oui, mais comment voyager sans risque lorsqu'on est enceinte ?

 


Voyager grossesse

Pendant la grossesse, jusqu'à quand peut-on voyager ?

Au cours du 1er trimestre de grossesse, il est déconseillé de partir en raison du risque de fausse couche spontanée, relativement fréquente à ce stade de la grossesse.

Par ailleurs, les nausées sont souvent plus fréquentes en début de grossesse, et les nausées en voyage, on s'en passerait bien.

Une fois la 12ème semaine d'aménorrhée passée, partir en voyage est moins risqué et le risque de fausse couche est rare.

Une fois le 3ème trimestre de grossesse entamé, il est préférable de ne pas voyager loin et d'opter pour une destination près de chez soi, ou de son lieu d’accouchement en cas de contraction avant terme, voire de menace d'accouchement prématuré. 

Bien sûr, tout cela dépend de la destination choisie et de votre état de santé général.

Demandez l'avis de votre gynécologue, sage-femme ou médecin traitant sur le sujet bien avant votre départ (idéalement 3 semaines), pour vous assurer que c'est une bonne idée.  

Prendre l’avion enceinte

Prendre l’avion une fois enceinte, c’est possible ! Mais quelques recommandations s’imposent :

- Assurez-vous que la compagnie aérienne accepte bien les femmes enceintes. En effet, dépassé les 7 mois de grossesse, certaines compagnies refusent les femmes enceintes. Il arrive qu’un certificat médical vous soit demandé au moment de l’embarquement, précisant le terme de votre grossesse.

- S’il est possible de réserver votre siège ou de demander un embarquement prioritaire, choisissez une place à l'avant et proche de l'allée centrale afin de pouvoir vous détendre et d'être le plus proche possible des toilettes.

- Pour votre confort, habillez-vous légèrement et confortablement.

- Veillez à vous dégourdir les jambes le plus souvent possible (idéalement, toutes les 90 minutes). Changez de position très régulièrement et faites des mouvements de pieds pour améliorer la circulation au niveau des jambes. Si vous êtes sujette aux varices, ou à une mauvaise circulation, nous vous conseillons de porter des bas ou des collants de contention pendant le voyage. Là encore, demandez conseil à votre médecin.

Prendre le train enceinte

Le train reste le meilleur mode de transport pour les femmes enceintes.

Pouvant être pris en toute tranquillité, vous bénéficiez généralement de la clim dans les wagons, il n'occasionne pas de secousses, les sièges sont plus larges qu'en avion et vous avez davantage de liberté pour déplier vos jambes et vous lever.  

Que faut-il prévoir ?

Il est important que vous soyez en possession de votre dossier médical complet. A savoir :

- les résultats d'analyses de sang

- les échographies

- votre carte de groupe sanguin

- votre carte vitale et votre carte d'assurance maladie européenne. En cas de consultation ou d'hospitalisation d'urgence, cela vous fera gagner du temps.
 

Comme on n’est jamais trop prudente, demandez à votre médecin de rédiger les ordonnances et autres papiers médicaux en anglais. Pour pallier à toute éventualité, renseignez-vous avant de partir sur les structures médicales proches de votre lieu de vacances comme les urgences, service obstétrique, médecin le plus proche… Et prévoyez une assurance rapatriement.  

Des astuces pour voyager pendant la grossesse en toute sérénité

Voici quelques astuces pour voyager pendant votre grossesse sans le moindre problème :

- Privilégiez les tenues légères et confortable.

- En cas de chaleur, restez pieds nus 

- Surélevez vos jambes le plus possible

- Reculez le siège au maximum pour étirer vos jambes et être bien à l'aise

- Prévoyez un coussin pour soutenir votre dos, voire un oreiller pour le cou

- Faites des pauses fréquentes et marchez un peu (environ toutes les 1h30)

- Buvez de l'eau régulièrement

Attention, si vous êtes en voiture, n'oubliez pas la ceinture de sécurité ! Mettez-la sous-abdominale le plus bas possible, au niveau du bassin afin qu'elle n'appuie pas sur le ventre, et l'autre partie de la sangle, comme d'habitude, entre les seins.

Bon voyage !