Accouchement avant terme : les signes qui ne trompent pas

Donner naissance à un bébé prématuré est source d’angoisse pour les futures mamans. Cependant, certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Mais comment reconnaitre ses symptômes ? Quand faut-il s’inquiéter ? 


Accouchement avant terme : les signes qui ne trompent pas

Accouchement prématuré : à quoi est-ce dû ?

Les causes d’un accouchement avant terme sont diverses et variées. C’est pourquoi il est difficile de définir précisément les raisons de ce genre d’accouchement. Dans la plupart des cas, un accouchement prématuré peut être dû à :

- Un décollement du placenta
- Un retard de croissance intra-utérin
- Une béance du col de l’utérus
- Un excès de liquide amniotique
- Une malformation du col de l’utérus
- Un fibrome utérin (si le bébé se développe dans la cavité utérine)
- Les maladies : diabète, hypertension

Une chute ou un choc violent peut aussi provoquer un accouchement avant terme. Même si ceci est moins courant.

Quels facteurs rentrent en jeu ?

Les facteurs rentrant en ligne de compte sont :

- Le tabagisme excessif
- La consommation d’alcool
- La prise de stupéfiants
- Avoir des antécédents de fausse-couche tardive
- Avoir des antécédents d’un accouchement prématuré
- L’âge (moins de 18 ans et plus de 40 ans)

Quels sont les symptômes ?

- Des saignements importants

Il est tout à fait normal d’avoir de petites pertes de sang au début de la grossesse. Cependant, si vous avez : des pertes importantes, de couleur brunâtre ou rosâtre, vous devez vous rendre rapidement dans l’hôpital le plus proche.

- Des crampes

Si vous ressentez de vives douleurs dans le bas du dos ou à l’aine, cela peut annoncer un accouchement prématuré. De plus, ce type de douleur s’accompagnement généralement de crampes violentes.

- Du liquide ayant une forte odeur sort de votre vagin
- Douleurs abdominales qui ne s’arrêtent pas
- Contractions fréquentes  qui ne disparaissent pas
- Sensation de pression dans le bas du ventre, comme si bébé voulait déjà sortir

Photo : http://www.femina.ch/